1701

Un peu de dessin ici, et départ sous la pluie à A. Je lis en sautant des lignes Agnès Grey , de Ann Bronté, et terminerai le livre en attendant D. plus tard.
Comme Y. m’a donné de drôles de matières, j’essaie et le noir velours me plait beaucoup.
Appelle C.A pour remettre à demain.
Croisé personne.
Pas déjeuné.
Attrape au retour un pain au chocolat pas assez cuit chez le boulanger près de la gare.
Ecoute Yves Michaud sur FC et avant Saura chez Michel Ciment.
Jamais vu un de ces films. Le type est agréable à entendre mais je n’ai jamais eu la moindre envie de voir ses films. C’est bien?
Retour pour aider D. qui a une bronchite carabinée à faire des courses. Manif autour de l’opéra tout est bouclé.
Un monde fou à Saint-Germain. En fait comme je ne sors jamais le Samedi j’ai cette impression. Qu’est ce qu’il y a comme horreurs dans les galeries… Ou c’est daté ou c’est hideux, ou c’est moche et daté.
FLICS GAZA.jpg
Achète du vin sur la route. Il fait très doux.
Ai ressorti le livre de Giorno : « La sagesse des sorcières »
Hier vu « Un coeur simple »
Là, je ne sais qui rit de façon diabolique. C’est le générique de mauvais genre.
Franck passe prendre les clés de la voiture.
J’ai faim.

franck.jpg

Une pensée sur «1701»

  1. Cria Cuervos dans mon souvenir ça reste bien. Je crois que la suite est une descente sans fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut