DIMANCHE

Ronald Fischer, Beekeeper, Davis, California, May 9, 1981,

avedon.jpg

AVEDON

Temps absolument magnifique.

Hier c’était bien d’aller au F. A.Heliot m’attendait dans son imper violet. Oui c’était bien de choisir des livres qui allaient vers une fin certaine, et de trier ceux qu’elle avait mis de côté pour moi.Je les emmène à l’école et donnerai à C. les siens.

Dimanche

Projection à 11h

Fnac où l’on ne vend plus mon encre d’imprimante.

Hier vernissages=Tout ce qui peut démoraliser. Du mec genre artiste qui est pieds nus et parle à A. de Villepoix au milieu des espèces de broderies sur fond gris (qui ressemblent si je suis un peu méchante à de la déco de resto chinois), à Xavier Veilhan devant le buste qu’il a fait de Nouvel , ( Blind face of Jean Nouvel, je crois), avec Nouvel himself qui écoute ,et des gens qui regardent et Perrotin tout affolé, des saloperies chez Crousel( genre corde avec des perles cousues ). Là on dirait une brocante qui s’épuise… J’arrête.

Mais zut, qu’ai je vu?????

On est reparti tristes comme des bonnets avec T.

Je lui ai envoyé un SMS en sortant du métro pour savoir comment on mettait les balles dans le chargeur.

Il m’a répondu: » Ouf, tout cela est derrière nous. »

Terrible ce milieu….

J’écoute Michel Legrand.

Vendredi aprem, interview de Jean.

Vu aussi le projet R.W à la Commune.Pourquoi choisir »le promeneur »? Pour faire défiler des images ( très réussies d’ailleurs des belles animations en Noir et Blanc) pour se balancer sur un trapèze en ombre? On entend plus le texte, enfin au point de vue sonore on l’entend dans une récitation, je trouve un peu appliquée…

Il ne reste rien ( musique terrible…. Brrrr) Rien que la pluie en rétro projection et ces images qui glissent sur l’écran de papier.

Tout cela est un peu niais ou naïf. Un peu jeunot. Ils auraient dû inventer leur histoire, mais pas faire cette illustration au pied de la lettre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut