Numericable

NUl et lent.

Après installation du nouveau modem qu’ils envoient, j’ai l’impression que ça va moins vite… Je pense que c’est plutôt le contraire qu’il fallait espérer avec LES 100 MEGAhahahah…., ( bruit de chaînes, cris étouffés……….);

J’avais l’idée d’aller à la fin du mois une journée à Bruxelles puisque G. y est et c’était l’occasion de travailler un peu et voir des galeries. De me donner l’impression que je tente quelque chose…

Mais bon. La réaction n’est pas ce que j’attendais et je range mon projet.

Nuit à tousser, je déménage dans la chambre de Camille. C’est à tout casser tellement ça m’énerve.

Pas allée travailler. Rangement de trucs à évacuer vers l’école.

Tel à U. qui n’est pas plus dynamique et tourne en rond. Tel à B. Tel à I qui me propose la scéno de son spectacle. Je l’ai imprimé et pas lu. Un thé. Oui.

Habilleur ce soir. Râté. Plein.

« Un récit, Non, pas de récit. Plus jamais »M.B

Hier Fondation Cartier. On croise un revenant de la Villa, D.C. On parle un peu. Les gens sont vieux et parlent des « jeunes ». Ca me déprime, des mecs à 50 ans déjà dépassés par les événements.

J’aperçois Klasen et ses cheveux blancs qui traverse le Boulevard. Picore Truman Capote qui me fait rire et je me dis que je devrais l’envoyer à la Comtesse Marcello

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut