post égaré de l’été/juin sans doute

Denton Welch

Connais pas. Poete, écrivain, mort jeune, accident de vélo? Réponse de Y.: « Jamais lu, je mange du nougat à la place » Voici qui me fait plaisir !!!! Et bien dorénavant je mettrai mon casque pour ne pas avoir comme sur cette photo un pantalon qui semble vide de jambes vivantes. DW Premier vélo . Orage. J’arrive déguisée en torrent.

Quand Junon est en colère, l’alérion s’envole

  200909280954.jpg

  

grotesques

On est partis un peu tard. Et puis je me suis trompée de route.

Rattrapé Sarcelles etc. J’aime bien traverser ces coins.( sous le soleil…)

C’est chaotique.

On passe devant « La cerisaie » qui est une boucherie hallal, et il y a des grossistes turcs. Des maisons biscornues, des HLM pas trop grands , pas hideux, juste désolants.

Il y a plein de types. Des gosses noirs qui jouent au foot.

Il y a pas mal de femmes voilées.

Un retraité qui regarde passer les voitures adossé à la grille de son mini pavillon.

Puis aussi les impasses, qui mènent à des « propriétés » minuscules avec des jardinets.

Au chateau d’Ecouen, on arrive par le parc et on se gare sur un petit parking. le type qui en a conçu l’entrée mérite d’être pendu par les pieds.

Marrons, sous bois. le moins drôle ce sont les avions qui vont atterrir.

200909281003.jpg

Nous n’avions qu’une heure avant la fermeture. Il faudra y retourner.

eco_5_99DE3343.jpg

Precipice à Rimini

Il fait encore beau ce matin.

Bruit de verre qui doit sortie d’un container.

Rêvé de Fellini Le temps de faire chauffer l’eau du café. Pffff plus rien. Zut. je me souviens juste que j’avais un RV à 19h et qu’on était à Rimini dans une maison qu’il visitait pour le décor. A un moment on devait sortir mais il y avait un précipice dans le garage. Il l’a enjambé lestement. Moi j’ai eu trop peur, j’ai rebroussé chemin et suis sortie en traversant une cuisine. On a traversé la rue et je me disais: Pourvu qu’il ne s’arrête pas à cette petite baraque pour un café…

_Qui veut un café? a t’il dit???

Je voyais le temps filer, il était au moins 18h a Rimini et mon RV de 19h à Pigalle, semblait un peu compromis.

En fait il regardait tout, parlait à tout le monde… Pour savoir.

Ce récit n’est pas passionnant!!!!

Hier U. vient dîner. je lui avais passé un petit coup de fil à huit heures moins vingt de la terrasse du Royal Bar où je voulais regarder les gens passer. mais je n’ai pas levé les yeux de Consuelo.

—D’accord.

j’ai bricolé une salade et R. a apporté des Girolles. Il est sorti au moment ou quelqu’un arrivait au dessus. J’ai prononcé la formule magique:

—croc croc croc et un autre croc croc croc m’a été répondu. C‘était bien E. qui est redescendu et à qui j’ai passé le Fellinicittà, vite fait pendant que le bébé d’en face commençait à brailler.

200909280914.jpg

Puis C. me montre son montage et le « Making off » enfin appelons ça comme ça. On a beaucoup ri en regardant Pia. Je ne sais même pas raconter, mais je pleurais en l’écoutant. Quel bazar ces gosses. Je ne sais pas comment elle a pu. les maitriser.

R. dort. Il a du encore lire cette nuit pendant que j’étais à l’étranger. Tout le monde ne passe pas ses nuits en assistant Fellini à Rimini. Ben non.

Retour en haut