Rue M-Ange

robe

Je n’étais pas hyper à l’aise hier dans le métro avec dans mon sac les dessins de Fellini.

J’imaginais le pire. Puis je suis rentrée et les ai vite scannés et bien protégés dans une enveloppe.

J’ai écrit un mail à D. , lui disant que je m’étais achetée une belle  robe en or, avec ses petits dessins.

Ils sont drôles: François Perier, Dominique et le scenario sous le bras ( le verso typo  violette est le moment du dernier bidon, de la nouvelle équipe qui déterre le trésor.)

Un grosse dame, et Nino Rota.

Sur la table chez D. je dis:

C’est bizarre , c’est le même dessin en plus grand.

Il me dit oui, je l’ai décalqué ou copié.

C’est drôle.

Chez lui, c’est un décor d’opéra. Enfin c’est ce que je ressens.

Il y a un très long couloir. Et la porte d’entrée est belle toute en miroirs.

Il est drôle votre paillasson. Il y a vos initiales….

Et là, c’est vous en prêtre et qui mangez de la pastèque.

Henri IV me pr^te son lit

mobilier-de-la-chambre-dHe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut