j’en ai vu de toutes les couleurs dit la grasse et sotte boulangère

picture9.jpg

Je ne sais pas pourquoi, je me projette dans ce personnage là; cet ou cette enfant.

Conference Satiricon/Satyricon

Pâtes et beignets aux pommes.

Tel à M.

Mails.

A. Le chauffage marche. c’est agréable. Je dessine.

Ce matin dans une boulangerie, scène de la médiocrité ordinaire.

Des américains à visage oriental prennent 3 sandwiches

—Could you cut them?

La vendeuse marmonne:

_Ben oui, jvais les couper, j’ai qu’ ça à faire tiens.

Bref, gracieusement elle s’exécute en déplaçant vers la caisse ses 100 kilos inclus 5 grammes de cerveau…

—Madame?

—Je voudrais un sandwich. Oui celui-ci. Vous pourriez me le couper en 4? ( j’avais mijoté ça )

Elle attrape un couteau en soufflant un;— »C’est ma journée »

—Je plaisantais.

—???

—Je plaisantais.

—Ben on en voit de toutes les couleurs vous savez. Couper un sandwich??? Ca alors. Quand on en est là, pas avoir les moyens de de se payer un sandwich par personne, on voyage pas ( traduire on reste chez soi…)

Moi j’aurais honte….

J’ai attrapé mon bien , dégoûtée de tant de bêtise.

Et me disant qu’en voir de toutes les couleurs était une notion toute relative.

J’AI TERMINE CONSUELO

Et je sais que G.S compte sur moi pour en écrire la suite. Ben j’ai qu’ça à faire tiens….


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut