George /suite

Histoire de ma vie

Voyage dans le cristal

Voici la folle labradorite qui fait miroiter ses facettes tour à tour incolores et nacrées, et l’aventurine à pluie d’argent qui montre ses flancs polis, tandis que la rouge et chaude almandie, chantée par un voyant qui s’appelait Hoffmann, concentre ses feux vers le centre de sa montagne austère.

J’adore ça. Et ça rend le court trajet en train triste, agréable.

Me suis acheté un grand truc rouge qui protège bien de la pluie.

France Culture. ( Claire Simon/Ionesco…)

Pas d’appel sauf France-culture justement pour R. et A. et S. qui se décommande et F.

J’ai envie de lire de lire et de lire.

D’aller à Madrid. De rester ici. ou d’aller à Madrid ET de rester ici

.noel.jpg

Ca y est , ça m’agace…

Passée devant les grands magasins ce matin/ vitrines et gnan gnan.

Vu un Pere Noel pas trop rapé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut