Pas de saison « le déjeuner du 15 août »

Pranzo di ferragosto/ Gianni di Gregorio ( dans le coffret des DVD Cesarisables )

Je reste un peu sur ma faim. J’aime beaucoup le début, la lecture des 3 mousquetaires, et l’histoire qui est singulière.

J’aime bien ce film mélancolique, mais il y manque je ne sais quoi. C’est un peu… boiteux.

C’est probablement ce qui fait aussi son charme.

A la fin on a bu un paquet de bouteilles de vin blanc ( comme dans la nuit de l’iguane!!!)( et ce qui n’est pas pour me déplaire )

200912201914.jpg

  

J’ai comme l’impression que Gdi G a tourné des choses qu’il n’a pas gardées. Montage-dommage ????

Hum

Image 3.png

………………………………………………………………………………………………………………………………

Vous serez notre guide

dans la ville splendide

et nous irons partout

nous visiterons tout




…………………………………………………………………………………………………………………………….

Fin de Voyage à Samoa

j’ai terminé . C’est magnifique. Quant aux descriptions, n’en parlons pas.

C’est un livre envoûtant qu’il faudrait lire d’une traite ce que je n’ai pas fait.

Parfois un peu monotone. On est plongé en permanence dans des couleurs des vagues et des paysages ( c’est prodigieux d’ailleurs cette façon de décrire la couleur), on est porté par l’air, le vent, secoué par « les baleines ».

Peu de personnages ( l’homme au boutons de diamant, le millionnaire Marshall, le capitaine Nicholson, le singe Lanka…)

Je sais mal en parler. c’est vraiment une histoire de sensations .

samoa.jpg

Versailles-neige

On était bien partis mais la neige tombait vraiment trop et on a eu peur de se retrouver dans des embouteillages glissants de retour. Bon. moi qui voulais envoyer des Photos à Bogota;;; Râté.

Finalement on est rentrés sans être descendus de voiture. Pas le courage d’aller à A. Je vais poursuivre Consuelo 2. et renouveler mon stock d’images.

Il faut aussi que j’écrive à D. pour le projet d’expédition

Image 4.png

index-5.php.jpeg

Peary.jpg

Peary

Kubinpolenord1901.jpg

Kubin

snow owl

Ce que j’aime juste lorsque je me réveille , c’est tendre l’oreille et aux micro indices; deviner la qualité de l’atmosphère..

Au bruit, savoir s’il pleut et en ce moment puisque c’est plutôt la neige qui est à ma mode, guetter cet indescriptible sentiment de feutré, d’étouffé.

Au moment où j’écartai le rideau , il y a eu un grand CroaCrAAAAA de corbeau, et je l’ai vusans le voir j. Vu son bec qui se refermait, et son corps noir.

Je buvais mon café et les premiers flocons sont tombés, dont un gros qui ressemblait à un bout d’ostie

index-3.php.jpeg

Retour en haut