snow owl

Ce que j’aime juste lorsque je me réveille , c’est tendre l’oreille et aux micro indices; deviner la qualité de l’atmosphère..

Au bruit, savoir s’il pleut et en ce moment puisque c’est plutôt la neige qui est à ma mode, guetter cet indescriptible sentiment de feutré, d’étouffé.

Au moment où j’écartai le rideau , il y a eu un grand CroaCrAAAAA de corbeau, et je l’ai vusans le voir j. Vu son bec qui se refermait, et son corps noir.

Je buvais mon café et les premiers flocons sont tombés, dont un gros qui ressemblait à un bout d’ostie

index-3.php.jpeg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut