Revendez vos cadeaux, vendez vos contacts, donnez vos amis

les bogoss.png

les beaux gosses


Avouez que c’est quand même assez dégueulasse.

On a pas passé minuit une, qu’arrivent les solutions pour revendre ce que l’on a dépaqueté 30 secondes auparavant.

Bon, je suis épargnée totalement. Mais quelquefois encore je reçois des cadeaux qui m’ émerveillent. Mais cette stupeur est d’une nature particulière:

Pourquoi, lui, elle, eux, qui me connaissent si bien m’offrent ça.:Ce truc d’un écossais douteux, cet objet qui ne peut avoir aucune place dans ma vie… Cette forme qui …

Je me suis dit à ces rares occasions::

Mais quelle est donc l’image que j’envoie pour qu’elle se transforme en un objet que je regarde sans le reconnaître. A ce point là!!! ( Comme lorsqu’un clown se saisit d’un objet connu de tous et qu’il l’examine comme si c’était un truc incroyable, .)

Je ne sais pas pourquoi Noël est toujours une pression.

Même si on ne veut pas, même si on fait la sourde oreille, même si on se dit » ce sera un repas comme un autre » et bien , c’est Noël.  

Avec cette atmosphère un peu « buée » un peu étouffement.

Tout s’est bien passé et j’étais contente.

E. avait apporté presque tout le repas et c’était DE-LI-CIEUX

DSC00001.jpg

25-12 16h/c

S. va beaucoup mieux et on a beaucoup ri.

DSC00002.jpg

25-12 16h/a


Mail à D.

Hier appel d’Efisio et je parle à toute la famille: Roberta, Lella; Stefano, Paola etc: Auguri…

Appelle la famille Feles..

SMS de Cindy, de Merielle, de Bec, de G. de M. de Londres…

Promenades à pieds. Pluie battante du 24 boueux sur les Champs Elysées désertés. Baraques fermées. La grande roue vide aussi.

Marc a triché et fait des cadeaux.

Je suis contente d’avoir « evadeo », pour trouver sa route même quand il n’y a plus de route ». Pour le VTT et les bois c’est bien. Reste à télécharger les cartes etc….

Et pour terminer la journée, je regarde « Les beaux gosses », qui est vraiment drôle et qui redonne foi en une certaine fraîcheur .

Pas de morale ronron et un casting vraiment réussi. Les garçons sont vraiment bien choisis.

J’attends le coup de fil de C. qui fait la queue au petit guichet pour La grande magie de E. de Filippo.

50.jpg

Voilà. Vu. C. a pris 3 places au poulailler et nous avons dévalé 2 étages pour atterrir, grâce à une ouvreuse dans de bons fauteuils avec une bonne visibilité comme on dit.

J’ai bien aimé. Pour le moment pas grand chose à en dire.

Si ce n’est que tout cela est bien moins léger qu’il n’y paraît.

On retrouve Fanny à la sortie. Puis je les laisse ( C. et Azedine) et remonte à la maison après l’achat d’un bouquin sur les Pôles.

Thé à la Tour d’Auvergne ( à défaut d’aller à la Porte du même nom)

puis thé à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut