To make a fuss

Ce que les gens qui boudent sont stupides.

Mais comment ne s’aperçoivent ils pas qu’ils sont leur unique victime?

Ca me dépasse. Une punition?

E. passe en sifflotant sans me voir. Je rêve en me pinçant. Mais qu’est ce qu’il a?

Pas mal de prétention que je n’avais pas vue et en tout cas de l’aigreur .

Bleurk. M’en fous.

DECLARATION:

Je souhaite à tous les désenchantés qu’ils puissent se ré-enchanter vivement.

Et pour eux et pour leur entourage.

D’ailleurs l’expression « faire des histoires  » qui si on la prend mot à mot est magnifique: Quoi de mieux que de faire /des/ histoires?— cette expression bizarrement a un sens tout autre.

C’est l’opposé de cette merveille des histoires qui peuvent naître et se développer et enchanter tout le monde

Oui là c’est juste le fond de la médiocrité, de l’aigreur, du désir de punir, d’embrouiller, de brouiller…

Je n’y avais jamais pensé.

Comment on dit en Anglais?

To make a fuss!= Créer de l’embarras

Oui mais de l’embarras à qui?

That is the question!!! Hihihi

Grrr!!!!!


masque_fipa_big.jpg


Viens de regarder Villa Amalia de B. Jacquot.

Un thé?


tasse.jpg

Je recommencerai à bosser ( vraiment ) Lundi.

Promis

Je respire

walden.jpg

Walden-1.jpg

Tout « ça  » est terminé. Alors la Fête commence vraiment.

Il ne pleut pas. Tout est calme.

J’irais bien faire un tour dans les bois.

Il y a aussi cette exposition sur les maisons Closes que je verrais bien, mais aujourd’hui tut est fermé. J’ai envie de nager mais Pailleron fermé jusqu’au 4.

F. et A. très beaux hier soir.

Derniers moments avec G. Puis au lit.

J’appelle Emilio au Repenti.

J’ai commandé le Tome 1 de Sade vivant écrit par Pauvert. ça m’intrigue. 3 volumes? Et pas des petits.

Ce soir on va voir Edouard Baer

2h30

J’ai pas sommeil du tout.

Je me sens bien. Calme. Je n’ai pas débarrassé la table.

Tentative pour descendre à Solferino: Pas de Velib, métro blindé de touristes à lunettes en forme de guitares, spirales, etc..

On boit un verre au coin avec G. puis je remonte.

Des vagues sonores…

Parfois c’est calme comme la campagne; soudain plein de Klaxons.

OUF. POUR MOI LA VIE VA COMMENCER

J’entends des pétards.

Ca claque.

Là, ça gueule.

7314_std.jpg

Bellocq

BONNE ANNÉE A TOUS

Retour en haut