Croc croc

J’ai peine à écrire tellement je ris et Camille meurt et pleure et fait craquer sa chaise, le front contre la table.

Voilà la scène;

On ne voit rien, mais j’entends dans le couloir craquer un paquet dans lequel il y a du chocolat.

Moi:

« Il est pas bon »

Lui:

—J’croyais que c’étaient des fleurs.

La mauvaise foi à ce niveau là, n’a aucun nom.

On glousse et on glousse et on a mal aux abdos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut