dream

Il y avait du monde Place d’Aligre et une sorte de souk.La femme de Dewasne ( vue l’autre jour ) qui ressemble à Artaud a des chaussons dorés.

Ici, on parle une langue bizarre, faite de Russe et je ne sais quoi plus Méditerranéen.

Un garçon danse. Je suis assise. Il s’échauffe pour la répétition dans la tente.

Non, je ne veux pas manger.

Je pars, salue deux touristes Allemands et me retrouve à La Morgue. Je sonne. On m’ouvre.

—Je viens voir Nicole Stephane

-—Suivez moi , dit le type en blouse blanche. Et déjà je veux m’enfuir mais il est trop tard. Un couloir étroit. Et des chariots étroits recouverts de draps noirs. Je me dis:

—On dirait qu’ils recouvrent des sculptures de Giacometti. les pieds sont si grands.

Le pire, c’est qu’au milieu de ces corps, i y a des vivants décharnés, avec des perfusions. Les familles accompagnent les mourants.

Une pièce est bondée. Le mort est au sol , des femmes voilées. ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut