En passant, vite fait

dechiré.jpg

Déchirer fait du bien

Kitano déchire à sa manière. Exposition à voir avec du monde. Sinon c’est peut-être comme une fête foraine désertée et triste.

Et toujours au niveau du coude ce petit déchirement parfois, quand j’effectue certains gestes.

Cette nuit, des flots de tickets de métros sortaient de mes poches. Les compostés de toutes une vie.

Il fallait aller au salon du livre pour les déclarer dans un bureau spécial.

Hier en utilisant l’Escalator à Madeleine, je me suis penchée un peu. Il y avait comme une salle éclairée -néon blanc -en dessous…

Horizon/Modiano

Argenteuil et parfois soleil sur la terrasse- Quelques pages

J. à l’hôpital? Sortie?

   

Tiens B.B a un arrangement là qui ressemble à Jay Jay J.

Autre monde dans cette salle triste avec tous ces objets, ces sculptures aussi tristes et marrons.

Gens d’un autre temps. Bourgeoisie Française dans leus vêtements d’un autre âge. Avec T. on observe ces fossiles.

Il y a aussi des jeunes fossiles en voie de transformation.

Marron . verdâtre . Noir. Fourrrure.

Bataille pour accéder au buffet. Une dame en fourrure passe derrièr et dit au garçon en tendant la main, pour lui prendre la bouteille:

– Donnez moi ça!

On croit rêver

kitano1.jpg

Kitano

On croit rêver aussi en entendant ….plus tard je vais boire un café et file

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut