Le Martyre, enfin ….

… Le mot est un peu fort…

C’est de faire un dossier. Je crois que la dernière fois que ça m’est arrivé c’est pour La Villa M. Ce qui n’est pas d’hier.

C’est le calvaire de regarder son travail.

Et j’ai un paquet de moutons dans mon troupeau, tous avec une tête différente: Ceux qui sont noirs, ceux qui sont flous, ceux qui sont tramés, mal fichus, déformés, pompés sur d’autres, d’autres troupeaux…

Déjà, il y avait la préparation du RV avec A2G.

Pas une mince affaire de montrer ce qu’on doit montrer.

Sans trop , ni trop peu, sans être lourd; pénible… Moimoi. ( je crois que tout c’est bien passé mais qu’est ce que ça veut dire au juste. Enfin, ça m’a fait plaisir, j’étais assez contente de montrer des bouts de films, des photos).

Avec le video projecteur c’est bien.

J’aime bien le livre de J.J Schull qu’y. m’a offert.

Ingrid Caven, j’avais tenu 2 pages et là, oui, ça me plaît.

Il ne m’était pas sympathique et je le suspectais de fabriquer de façon maligne, de l’étrange.

Là je ne trouve pas. J’aime bien ces histoires. U peu décousues ( comme les mains d’Orlac)

Sauf que dans le livre il y a un nom, Davé, qui me rappelle une soirée mondaine rue de Richelieu je crois, un Vietnamien.

Ca doit être le même.

Et je grince des méninges. Ne me souviens de rien. Suppose que j’ai dit , ce soir là un paquet de conneries, comme pour l’angoisse.

Dans le métro un couple de très gros avec un enfant. Lui, coincé en face d’elle et à chaque respiration, je me sens glisser sur la gauche, vers le couloir. Lui, il photographie l’enfant pas encore gros qui a le museau presque collé à son portable. Ca me rend triste ce couple.

Oh lala c’est dur ce que j’entends sur FC…. J’abandonne cette histoire d’avion, jsais pas ce que c’est . c’est chiant.

Tiens , une petite image du Chat Botté ne fait de mal à personne


600px-Édition_Curmer_(1843)_-_Le_Chat_botté_-_1.jpg


R. et son fils arrivent du théatre; A table

La souris Apple ( que les utilisateurs de PC filent dans leur chambre ) sans molette est GE-NIA-LE Elle est belle et agréable ( comme moi…)

Au fait, Thomas m’a initiée à un jeu video. Je ne sais même pas son nom, il parait que c’est le top du top=?????

Je n’avais jamais tenu dans les main, ce machin plein de boutons.

Et me voici à Florence (Bien la peine d’y être allée récemment) en 1482 en train de casser la gueule à ces types face à moi en appuyant sur le A pour leur filer une beigne ( je fais cela bruyamment et Paf et tiens, et prends ça dans ta fâce )

Pour escalader une façade , ça se passe moins bien, je le confesse. Mais ce qui est malsain, c’est que je me dis

— »Allons taper cette fille » pour voir si ça marche..

. J’y vais, je lui en colle une et elle m’insulte en Italien.

Je me sauve et c’est pathétique parce que je ne sais pas courir droit. Je me prends le mur , puis un vieux Florentin avec son panier à bois.

Comme Haddock qui renverse tout dans le marché.

Bon demain on commence à (re) derusher Nicole avec Camille, puis on va voir Manuel au théâtre.

Merde ce dossier….

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut