Molières

Tiens, c’est certain qu’on va aller à Creteil pour les prochains Molières!!!!!

Ah, quelle perspective réjouissante!.

Si je me souviens bien, il y a un accés par le parking particulièrement délicieuse.

C’est nul. Qu’est ce que ça va changer???La gué-guerre subventionné-privé…

Pffff Avec en prime Feu la mère de Madame en première partie par Jean Luc Moreau…

Oué, oué!!!!

Moi ce que j’aime aux Molières, c’est la soirée après.

C’est toujours sympa.

Quant aux hommes, ceux qui donnaient le ton s’appelaient alors desmacaronis.

C’était en 1772.

Le nom venait de ce que les jeunes gens qui avaient fait leur tour en Italie, revenus à Londres,

avaient formé un club où l’on mangeait habituellement du macaroni.

Les caricatures les représentent avec un habit, un gilet et des culottes très serrées, un petit chapeau,

puis un énorme chignon artificiel suspendu à la nuque, et dont le poids balance presque celui du reste de l’individu.ZZ45FC28C8.jpg

Brirish museum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut