Rêve

— »Are you back in town my little chikadee ? »


MyLittleChickadee(1940).jpg

Je ris en trouvant ce mail de U.Et être une chikadee me remplit d’aise et me rend arrogante.Mail de C. qui enfin bouge à la suite du mien. L’été va être en partie grillé si en plus de Taiwan, l’église me tombe dessus ( si on peut dire)Le Repenti s’amenuise . Ou se décale vers Août.
Rêve de Nicole qui avait au bout des doits des espèces de pinces en plastique transparent qui font super mal.. Susan Sontag écrase entre des feuilles comme pour un herbier de la glace à la vanille, de la menthe, de la chantilly et des morceaux de Chou fleur. Je me dis tiens quelle bêtise cette recette. En plus c’est dégoûtant cette bouffe écrasée et gelée.Au lieu de prendre l’escalier je m’engage dans une sorte de toboggan de supermarché. Ne peux ni avancer ni reculer. Un des employés finalement me sort de là.Je dois acheter une salade pour cette photographe. Puis traverse une boite de nuit dont je me dis qu’elle est pour les touristes.Nicole peint . Les tableaux chez elle se placent comme dans la présentation Mac en faisant défiler les images lumineuses
Saint-Denis hier soir. Le stade. les gars jouent au football américain, c’est drôle ces monstres sur le terrain, avec leur casque dans les épaules.je me perds, arrive dans une zone d’immeuble.Université .Avenue Lenine. Puis Stalingrad. C’est gai ces nom là. Les mecs sont sont dans l’entrée. En Banlieue rien n’est écrit. On marche on marche parce qu’on connaît. On s’habitue mais au début je râle un peu.C’est vrai que les white intra-muros feraient bien d’aller voir en dehors même pas longtemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut