Tout dans le même sac, les ânes les perroquets et l’argent.

Hier en rentrant R. me lit le texte de Muray quant à l’affaire du Perroquet de Broodthaers. Mais je ne m’en souvenais pas de ce truc. C’est à mourir de rire. Pauvre B. il a bien réussi son coup.

Un perroquet pour des ânes, bravo!!!

C’est super drôle ce truc. Vive Broodthaers que j’aime de toutes les façons, à la crème ou au vin blanc.

ZZ2D796788.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut