Craintilleux

En rentrant je trouve un mail d’E et en pièce jointe un magnifique article sur la brocante de Craintilleux, où les tripes et l’andouillette de nos régions ont si je lis bien, coulé à flot.

Craintilleux a toujours été un nom qui sonne bien à mon oreille. I

Il m’évoque une personne assez maigre qui sautillerait de crainte ( ben quoi?). En fait craintilleux me fait penser à l’ombre de Dracula. Non, Nosferatu.

Genre. Ou à un personnage de conte.

Image 6.png

Vampyr : L’Etrange aventure d’Allan Gray Maurice Schutz


Froid de canard. RV à l’atelier pour la peinture.

C’est quand même difficile une commande.

Ca ne rend pas particulièrement à l’aise.

C’est un peu comme lorsque le coiffeur ( je suis épargnée) vous dit en faisant virevolter le miroir derrière vos deux oreilles , et s’arrêtant sur « le mieux -écrit », c’est comme s’il vous disait:

—Ca vous plaît?

Deux ou trois solutions:

L’enthousiasme sincère

La reflexion sincère face à la nouveauté

Le sourire un peu crispé:

« C’est très bien « / en se disant  » Je recouperai devant,, ou ( face à un paysage gonflé à la brosse ):

C’est pas grave je me laverai les cheveux en rentrant et on verra plus cette horreur qui ne me va pas.

Je m’égare.

Je ne suis pas Henry Miller , on l’aura remarqué mais j’aime bien lorsqu’il dit qu’avec une machine à écrire, les mots prennent le pouvoir et qu’à la main ça résiste.

C’est certain que le clavier m’entraîne , mais je me répète, et que ça coule de source. Bon ou mauvais ça coule et sans préméditation. Je m’en étonnais quand j’écrivais Le cerf des tranchées et que je laissais parler les deux soldats comme si j’écoutais à la porte? Il n’y avait qu’à transcrire.

Ce soir je vais avec C. au Sylvia Monfort où Jean m’ a gardé deux places. Ne sais pas trop ce qu’on va voir.

Je me suis allumée la voisine d’Argenteuil qui grince des dents parce que j’appuie MON vélo sur SON mur.

Je lui ai conseillé la lecture, qui calme les troubles liés à la propriété et ses tracas. Je me suis excusée de la traumatiser ainsi et c’est vrai que je comprends la gravité de la situation!!!

Bougera pas le vélo, c’est certain.

CIMG9104.jpeg

PEUX PLUS : ( même si j’aime bien Lunettes Rouges )

« ce projet souhaite interroger…blablabla « 

« elles questionnent aussi la manière dont… »

« À l’image de l’intervention invisible et inodore de la peinture augmentée de gingembre et de fleur d’oranger agissant selon l’effet placebo (Décosterd et Rahm), les oeuvres dévoilent leur potentiel fantasmatique et transgressif. »


….Sur cet accompagnement érudit( pauvre Daniel Arasse ), les trois danseuses retirent délicatement le tampon – immaculé- de leur sexe et l’exposent comme une relique.


HUM HUM HIHAN

la montagne à Paris

Chez le kiné. Salle d’attente

—Ca s’est bien passé dimanche?

—Oui. On s’est promenés avec mon fils. On est montés mais on a pris le funiculaire. Oui parce que ça monte. Et avec ma patte….

On s’est assis là-haut, on a mangé une glace. Ca fait du bien…

—C’est sur une bonne glace…

—Non, mais ça fait du bien parce qu’on respire là-haut. Eh, c’est que l’air n’est pas le même. Ah ça… C’est presque la montagne Montmartre…

600 m ; on les sent. Ca ventile je vous assure….

Henry Miller

kapten-gps.jpg

Je me bagarre avec le GPS que j’ai eu à Noël et dont je ne me suis jamais servi.

J’avais un mauvais souvenir de ce machin. C’était à Marseille avec R., Pierre Vaneck et S. Qu’est ce qu’on a ri. Ri, et tourné. Jamais pu arriver au resto: « Tournez à gauche, tournez à gauche »

Donc ça y est mais au début Impossible de comprendre comment ça marche.

Faut dire que je ne bougeais pas . J’avais le truc en main, et vissée je me disais:  » Ca marche pas ».

Donc j’ai compris qu’il fallait bouger et que ce n’était pas un indicateur d’état d’âme, que ça ne disait pas comment passer d’une réflexion sur Piaget et l’ombre, à la cuisine pour y savourer un oeuf à la coque. Ca niet de niet

Hé, c’est qu’au début on n’a pas confiance.On se dit , mais comment elle sait où je vais cette blonde?

Je vais l’embrouiller pour voir.

Mais on ne lui fait pas à Blondie-Road, elle s’y retrouve! Ah ça, c’est super .

Ce qu’elle n’avait pas vu c’est que le Pont de Saint Denis où je ne sais pas, est en travaux.

Merci pour tout. Pour les embouteillages sur le quai de Seine. Là j’ai vu sous la pluie battante des types qui ramenaient des bouts de bois, des planches des machins.

Deux fourmis vers un bidonville que j’ai entr’aperçu en quittant mon GPS des yeux et en me retournant. Un campement. C’est dingue ça quand même. Même si je le sais c’est toujours rageant.

J’avoue que pour la banlieue c’est cool leGPS

Il est joli celui-ci . Il ne marche qu’à la voix

Retour en haut