Le tour de Paris

1 chercher une valise. Bof c’est moche

2 Marché Saint -Pierre. Une vendeuse à l’air d’une de ces petites figures lilliputiennes et démodées qui servent de présentoir aux étoffes. Elles sont si petites . Elle est âgée et minuscule? Très nerveuse aussi. La Ménagerie du Marché Saint Pierre ( j’en ai déjà parlé) est intéressante. Du trop nerveux au trop lent, de l’agressif au dormeur qui s’appuie sur son mètre, du « liftier » difforme et disparu, monstre de fable pas encore écrite, où bien sûr les motifs s’échapperaient des tissus pour dévorer les tissus en poil synthétique, de l’homosexuel caricatural et qui ne cache rien, au viril teint en aile de corbeau mais homo sous les plumes.

Virevoltant avec leurs mètres par dessus les tissus, conversation passionnante avec accent de folle ( sans homophobie ) . On dirait une imitation de mauvais goût.

—Oh la la..; Quelle déception hier chez Flinche!!!

Moi intra muros: Chez Flinche, c’est quoi ce truc chez Flinche? Ah… Flunch…

—Oui il fallait chercher le gruyère avec une loupe

—Et le jambon aussi

—Et le jambon aussi…

—Enfin, je me suis rattrapé, j’ai mangé plein de légumes

—Oh , oui , tu vois ça a équilibré…

—Oui mais moi je dis qu’elles arrivent toute faites ces salades

—hum … Ca m’étonnerait pas.

J’ai pris 10 m de tissu noir bon à taillader un jour ou l’autre. Rien de passionnant pour le costume de R. J’irai cet aprem chez De Gilles .Du sérieux.

Je regarde des types qui portent sous le soleil des longues plaques métalliques pour les faux plafonds je suppose.

Je savoure de ma balader dans Paris. Il fait chaud. Ca me rappelle après le Bac. On est content. Ouf, c’est fini quel que soit le résultat.

Chasse au Vert Wagon. Aller chez Sennelier c’est la honte. Je plaisante mais c’est un peu le Flore de la peinture. Pas de chance. Le Vert Wagon n’est plus ce qu’il était. Celui de chez Starcolor ( n’en restait que deux kilos). Le vendeur est d’accord. Il est maintenant plus jaune…

Je décide de passer devant Agnès B. Mêmee en soldes , tout cela me semble peu intéressant et trop cher.

File dépenser mon fric aux Belles lettres. Les fables d’Esope bilingue, Lucien ( 3 volumes : Portrais philosophique, Comédies humains et Voyages extraordinaires que j’ai perdu, un truc sur les monstres dans l’antiquité, ( Monstres et Merveilles )un Tertullien traduit pazs Klossowski : Du sommeil , des songes de la Mort.

Recu le Kepler: L’étrenne ou la neige sexangulaire.

—Facture, quel nom?

Le type a une tête de vendeur de livres aux Belles Lettres. Ca tombe bien. Il fume parfois sur le pas de la porte adossé là.

—Delprat

Il remplit Helene Delprat et je le regarde.

—Tu vas bien?

—……… Oui mais je ne vois pas??

—A.R, la peinture que j’ai de toi..

— Mon premier acheteur!!! Ca alors en 77 sans doute..

Il a toujours le tableau.

—A.? Revu il y a 5 ans. Mal. Défiguré. des bosses, des trucs. Sans doute les médicaments..;

—Oui il était dingue. Carrément dingue. Bizarre et cutivé avec ses costumes en tweed gris-vert genre fils a papa

—Bon. Et bien au revoir. Tu écris toujours?

—Tout le monde écrit… Non non. Je n’écris pas..

— Ah bon…Au revoir


Un short à 10 euros chez H et M. Pas grand intérêt non plus et sans forme mais ça va.

RV pour donner la clé USB à la jeune fille Taïwanaise. J’attends devant la Poste rue Hallé. Et comme elle est en retard je m’installe au Petit Hallé ( ?)

Le club sandwich poulet est très bon avec une énorme salade pas en paquet ( Flinche!!!)

A cöté ce que je suppose être une mère et son fils:

_ alors mardi on était à Nîmes et P. est venu me chercher. Mercredi… mercredi j’ai visité l’église… Et là il faut que je te dise quelque chose….

Elle chuchote

— Tu me jures, tu me jures que tu ne dis rien…

Moi évidemment je tends l’oreille.

— surtout pas un mot à ton père…

Moi je me tourne discrétos pour voir à qui appartient la voix. Je me dis/ elle a fait une petite expérience fille-fille et elle se confie à son grand;

Lui qui a entendu:

—Jte crois pas, ça m’déchire total…
—tu dis rien…

— Non mais quand même / et même si j’y connais rien, les colliers en bois , tout ça….

Je suis songeuse en faisant semblant de lire Lucien.

— Initiée. Mais je ne sais pas encore si je choisis une loge mixte ou non. Au début je serai Apprenti. Tu sers, tu obéis, tu apprends….

Ah dac me dis-je.

Et je ris intérieurement en me souvenant de J. et de nos conversations quant à la Maçonnerie.


+ et + sauf qu’elle dit ceci en montrant sur son iphone….

— Là son carrelage est tellement beau qu’on croirait un tapis ( ah ha Piazza Armerina où es tu????)


201007010148.jpg


Apres j’attaque le surplus qui donne dans une impasse du 15 eme puis De Gilles à Voltaire.

De Gilles ce sont des tissus qui donnent envie de savoir coudre.

C’est magnifique. Ils bossent surtout pour les films et le théâtre; Chaleur à crever là- dedans; Coca zéro en sortant…

Je roule je roule. Ca sent les bagnoles lorsqu’il fait chaud comme ça.

Allez. Pause Piqure Kenacort. Puis maison
C. annule. U. vient dîner.

C. déménage


  pantalon LN.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut