Notes puis comme le dit T: L’extension du pire

Encelade le géant

Claudien La gigantomachie

La gigantomachie
agostino Musi.jpg

ou Combat universel de tous les arts et sciences avec la Louange de l’asne, par Paul Perrot de la Sale

appolon et Daphné.jpg
Apollon et Daphné
rené Antoine Houasse
Ce mal à l’épaule. Ne peux pas enfiler un manteau seule etc…
RV avec T. à Arts et Métiers. Entrée dans quelques galeries
( Chez X sculptures monochromes hybrides dégueu, genre avec le sexe planté
dans le cou et 236 orteils ) dont je tairai le nom et nous assistons
sous des néons éblouissants, des lampes blafardes, nous assistons à
 » L’extension du pire ».
On marche. On rit. T. signe Bernard Buffet en parfaite imitation, chez X.
On rencontre X. ( Tiens tout le monde s’appelle X…) et on en croit pas nos oreilles…
On se promène, on a froid aux mains on rit , on va à Beaubourg.
J’aime beaucoup le travail d’Orozco. Pas la présentation .
Mais pourquoi toutes les lumières sont si glauques…
Puis on monte voir Nancy Spero. Le film présente une personne intense,
d’une beauté exceptionnelle à 80 ans ( est elle aveugle ?),
le regard est étrange, un regard… mythologique.
Ca fait du bien, quelle que soit l’oeuvre.
Mais la ferveur, la simplicité des propos, l’intensité, l’allure. Eh ben, on est sauvés…
Pas mal navigué chez Rabelais aujourd’hui et un Glossaire hallucinant que je trouve
et enregistre.
Puis toutes les formes de divination.
Ma préférée est celle par le rire, ou les feuilles de laurier brûlé: Daphnomancie.
C’est beau daphnomancie

Attention BLOND BLOND

Bond Bond.png
Je conseille Pedro le Toreador

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut