23 Décembre/ L’amazone près de la porte à Tambour.

Après avoir parlé de l’endémique question: « Que va t’on manger », je décide de remettre cet ennuyeux problème à demain-on verra.La barbe. J’appelle J. pour le dessert et MT pour « pas de cadeaux surtout ». Puis je file à Denfert. Sur le chemin de la rue de la Tombe-Issoire, je passe devant un long paquet recouvert de plastique, un paquet trempé de neige. Ah non, tiens ce n’est pas un encombrant dégoûtant, c’est quelqu’un qui dort…

Déjeuner avec E. qui râle quand je veux piquer un peu de son dessert. On parlotte agréablement;

Je m’arrête à ND de Lorette et me dis que « jetterai un oeil ». Et là en 3 secondes, je fais la moitié des courses. Trucs assez simples, allez hop Fromage, tac… On n’en parle plus / parfait.

On sera 6 . Les enfants de R, E,  , MT et moi. R. répéte :

« Vivement le 2 »

Puis comme son mal de dos, sciatique et j’en passe s’est complètement évaporé , on décide d’aller se balader ( c’est vrai c’est le meilleur moment le 23. Il n’y a personne !!) Mais je suis contente de pouvoir marcher avec lui , sans soucis devant l’opéra. Old England. Pour le parfum. Un fille grande et métisse, dans un pantalon de cheval collant et de grandes bottes nous escorte. Un garçon en veste blanche et plateau à la main nous propose du thé. Les duffle -coat sont très beaux.

Pendant que R. paye,( Non merci, surtout pas de paquet cadeau, merci…), j’observe le « desk » emballage ou des personnes bien mises font la danse lente et concentrée du papier de soie. Pas de précipitation et aucune expression sur le visage.

Ainsi sous mes yeux est empaillé un « Teddy » taille environ 10- 12 ans, Gris anthracite pour les manches de cuir, et vert pâle acidulé néanmoins pour le buste à moins que ce ne soit le contraire.

En attente un Shetland orangé rouille de la même taille. Des jumeaux ou deux cadeaux pour le même garçonnet riche?

Premier papier de soie…. Est- ce un sale gosse qui va faire le nez parce que la couleur ne lui plaît pas?… Deuxième papier de soie puis troisième… Le cercle s’agrandit , j’imagine ceux qui offrent…parents et famille sans doute, grand-mère peut-être oui ça sent le cadeau de Bonne-Maman/ Nanny.

Je cherche des yeux QUI peut acheter cet attirail… Oh voici que s’ajoute une cravate vert …zut j’envie définitivement A.B qui sait si merveilleusement dire les couleurs.Heu  cravate vert aile de scarabée???  Modèle collège à rayures en biais. Merde le pauvre gosse il va être beau avec son déguisement du dimanche…  Donc Je cherche des yeux QUI peut acheter cet attirail, ne trouve pas…

Enfin grand ruban noir mat , au moins 3 mètres pour saucissonner l’animal qui a un A majuscule sur le poitrail. Bon , on ne va pas dormir là mais j’aimerais quand même voir qui va emporter le gros lot…

Maintenant j’imagine en m’écartant encore, la pièce, la sapin, l’appartement/ Je m’y promène et croise une femme de chambre discrète …

Bon on se tire. L’amazone aux bottes nous salue chaleureusement. J’ai un horrible jogging vert pomme -cravate scarabée avec les chaussures de marche d’Antoine quand il avait 13 ans. Pas très British, ni Old, ni England.

Mais quand même les duffle-coat sont beaux. Ceux avec des lignes, qui dessinent des carreaux.

Passage à Hébertot, je crois J. et lui dit qu’il a un manteau d’acteur.Ce matin je lui avais envoyé pour me moquer de lui la photo trouvée sur le Figaro avec ce texte: Pour faire les courses la  je ne sais quel modèle Audi Blanche , tirage limité à 333 exemplaires… ( Private Joke ) C’est bien pour aller chez Old England.

C. a trouvé un studio à deux pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut