aRman suite

Ne voulant pas rester bloquée sur mes positions, je vais visiter les trois sites conseillés par un aimable internaute.

Nom d’une pipe. leur point commun ( et je ne parle pas encore de l’oeuvre) c’est d’être plus laids les uns que les autres . Terrifiant ces mises en page, lettres de couleur etc…. Quant aux oeuvres, c’est terrible d’en voir tant.

Quant aux histoires d’héritage qu’ils se demmerdent!!!!!

« Messieurs a-tten- ti -on!! A-tten- ti -on ! »

moustaches

photo 1.jpg

J’ai entrepris la récolte des moustaches ajoutées dans le métro et sur les affiches. toute aide est bienvenue.

Hier soir. Encore la Commune pour un Labiche très drôle ( mais comme dit R. Labiche c’est du Offenbach sans la musique). C’est vrai que n’est pas Feydeau qui veut.Et que tout repose sur rien. Quel travail d’acteurs. Tous excellents. Ils rebondissent , traversent des écrans de papier, ont des faux nez, perruques et costumes réussis. Décor parfait . Comme je suis comptable théatral, je pense qu’on aurait pu faire l’économie des toiles peintes.

Le texte est terriblement vieillot mais pas la mise en scène, pas les acteurs. Ils doivent perdre 10 KG à chaque fois.

La distribution est parfaite qu’il s’agisse du physique ( la mèr eet la fille comme deux jumelles, le filleul plus large que haut etc. Et les cheveux postiches, dressés, épais, bouclés, chauves…

Les scolaires ont dû souffrir un peu car le vocabulaire est daté, » Ah ça ».

C’est un théâtre qui grouille de monde.

On a mangé quelquechose après. Coté bouffe j’épargnerai à tous mes reflexions. Je dirais juste que c’est sympa et pas très bon. mais on n’est pas là pour manger. R papillonne à droite à gauche comme un acteur qu’il est.

Crombecque,

Hop Sportivo. J’y vais.

Je ris encore du mail de MM

Retour en haut