Cabine/Heinrich Ignaz Franz BIBER

Ce matin en feuilletant un journal et en y voyant une cabine téléphonique je me disais que ce genre de construction propre à nous isoler plus ou moins confortablement et à faire de nous des acteurs  » sans le son », ( coupe le son un instant , disait mon père… Attends je coupe le son…)

serait bientôt pour les plus jeunes, un machin dont on ignore la fonction.

Et j’associai alors à ce placard transparent, et bien triste lorsqu’à l’intérieur le « combiné » mal raccroché( ça m’a toujours fait rire « le combiné ») pendait au bout du fil et se balançait, ..

Heu oui, j’associai cette image urbaine à celle du socle vide de la statue disparue de Fourier Boulevard Clichy. ( Ceci étant dit j’ai déjà vu une cabine téléphonique se métamorphoser en microscopique une pièce )

Ah je sais pourquoi !. Ce socle est resté nu longtemps, me faisant rêver ( « Faudrait qu’on y aille et je monterais dessus et me photographierais »… etc) , et je l’adorais vide, vide de vide , sans rien, moi qui râle en permanence quand pousse des « ouevres d’art en trois dimensions », souvent académiques , laides et bien plus inutiles que du vide. Un beau vide protéiforme… Bon. Oui . Et bien à un certain moment « ils » avaient entouré ce socle d’une sorte de cage de verre ( hou ça barde en bas aux poubelles ), rendant bizarre ce monument vide protégé néanmoins…

Et voilà, on le sait tous que ce splendide rien plein d’air qui trônait sur le boulevard, fut « bouché » pourrait on dire par une pomme énorme. Berk, me dis-je. C’est hideux et en plus ce doit être porteur d’un message.

Le 10 janvier dernier donc ( titre dans Paris 9eme: « Harmonie colorée!!! »-Je lis plus loin  » harmonie du monde chère à Fourier « Hum hum….) une pomme « moulée en inox polymiroir de 850 kg « , donc impossible à mettre au four avec un peu de sucre et de cannelle, une pomme.. arriva.

Apple me re-dis-je, non car celle d’Apple est bien plus belle. Alors quoi.? Alors Franck Scurti.

« De même, un planisphère a été gravé sur la surface de la grosse pomme, « comme principe d’organisation et de planification du monde », tandis que cette pomme miroir joue aussi les « catalyseurs du principe d’attraction universel ». « 

Tiens , et voici que je pense au champ de Mars et à cet horrible monument « provisoire » de Clara Halter-Vilmotte.

Hideux aussi et bien plus grand que la pomme de ma tante et la plume de mon chien.


masque.jpg

?

Fidelio/Acte II

C’est quand même drôlement bien Deezer.Je n’ai pas encore cédé aux 5 euros par moi pour ne pas avoir la pub.

Hier plombier + rangement à A. Passage chez D /Thé rapide.

Tour de rein qui fait mal. je suis toute raide entre l’épaule et le dos.

Bibliothèque à Beaubourg. Dans la file, j’appelle A. qui vient me délivrer et me faire rentrer.

Jusqu’à 20h

Maison. Il y a la règle du Jeu sur Arte. J’adore lascène où renoir est en ours et personne ne veut l’aider à ôter son costume.

Bon je vais voir qui est Madame Yevonde


MadameY.jpg

Les beautés inutiles /Ma sélection

201103271306.jpg

Ce produit magique est vendu par un pépé qui propose des sortes de morceaux de savon accompagnés d’une lingette bleue ou rose.

Pour le faire parler , nous investissons 5 euros. L’ intérêt de ce spectacle est qu’il est vraiment d’un prix abordable ( hors de prix le matériel -inutile-mais..) et que l’on est pas obligé de rester.

Autre merveille, ce tapis qui masse les pieds :On ne l’a pas acheté+. Il faut imaginer le mouvement produit par un moteur dans le machin. J’ai demandé: Mais où est le corps. Le type du pied était beaucoup plus sympathique que le descendant de Glassex

201103271307.jpg

Mais de plus en plus beau, de plus en plus -comment dire-??? Au moment où les trônes dorés sont détruits par des rebelles , au moment où les dictateurs ont du plomb dans l’aile mais encore pas mal dans leurs fusils

Bref voici , pris de ma voiture, capturé pour vous alors que je revenais de Saint Denis, voici le Fauteuil d’apparat… La photo n’est pas fameuse, mais ne faisons pas les difficiles.

Je vais y retourner et l’examiner de plus près.

201103271307.jpg

Je me demande si je ne l’ai pas déjà raconté….

achete or.jpg

Je croyais avoir raconté « ça ». « Ca » c’est place de la Nation, devant un bistrot. Avec C. nous sommes éblouis. Ol faut s’imaginer à côté de ce véhicule, un type a pantalon tire bouchon ( trop long et sui finit en accordéon sur des chaussures allergiques au cirage). Les guetteurs de Bonto ont je crois le même couturier.

Alors le type fait la retape, sans grande conviction. « Vendez or, bijoux ,je ne sais plus quoi… » Il pense à autre chose c’est clair.

Tiens. Une jeune fille s’approche. Imaginez la de profil pour nous, au niveau de la portière avant. Elle a dans les mains une petite boite . Un écrin à bague/genre.

Notre ami tire bouchon ( De la famille d « il bidone » et de tous les films Italiens qui ont si bien montré « ça » ) s’approche et du dos de sa chevalière tape à la vitre qui par miracle s’abaisse.

« Merde » alors me dis-je en Français dans le texte, il y a quelqu’un dans la voiture…

Puis Richard Basehard enlève avec soin le panneau qui recouvre la portière arrière, le pose, et invite en ouvrant la porte la jeune fille à monter.

Elle monte. Il y a non pas une personne mais deux à l’intérieur de ce bureau de fortune.

Incroyable. Elle va se faire scalper là dedans!!

Bon, à l’heure qu’il est les négociations sont sans doute terminées mais nous n’avons pas attendu la fin car la fille est restée super longtemps là dedans.

Ce soir

En remontant la rue des Martyrs à Vélo je me disais des trucs: Que Novarina m’avait tellement ennuyée ce jour là au théâtre et que je ne pouvais partir. Je poursuivais en pensant à ses peintures terribles et encore à lui qui ne pouvait résister à la tentation de faire de ses oeuvrettes des décors;

Arrêtée à un feu je voyais alors une fille aux jambes si blanches qu’on les aurait ( eût ???) crues maquillées, mais non c’était la lumière à ce moment là, et c’était bien que ce soit ainsi;

Je me disais je ne sais quoi, observant tous ces gens assis sur l’herbe et dans le noir des abords du Louvre. J’adore ça. Cette légèreté, le premier temps doux. Presque chaud.

J’ai fait une photo, vite envoyée par iPhone à Bogota. Efisio ce matin a appelé de Rome. très tôt.

Aujourd’hui, tout aujourd’hui à Argenteuil.

Photos/ cacher le soleil, projeter, faire, ne pas réfléchir, réfléchir, manger un sandwich préparé le matin , le manger au soleil. Café.

Pas de coups de fil; Pas de radio; Se changer; Changer de vêtements. Ceux achetés hier aavenue de Clichy ( dans les trucs de fripes du Marais c’est trop cher/plus c’est trié + c’est cher.). Puis la location de costumes. je ne peux résister . J’entre dans cette caverne d’Ali Baba , rue de la Rochefoucauld, Juste pour être certaine que je n’en ai pas besoin.

Ah oui à velo je me disais que les fripes me donnent un peu le cafard.

1/ les fripes de pauvres (Appelons un chat un chat – Avenue de Clichy ou Guerrisol )

Pas besoin d’explications.En plus quand il fait humide ou qu’il pleut ça ne sent pas bon et c’est sinistre. Surtout les chaussures. Portées, avachies…

Les gens n’ont pas de fric et vont s’acheter pour un maximum de 10 euros par vêtement de quoi se vêtir. J’y achète une robe à motifs Noir et blanc en tissu synthétique, une veste à petits carreaux ( 3 euros) et super belle avec des boutons en nacre. Je demande le prix. Le type regarde si il y a une étiquette.

Pas d’étiquette: 3 euros.

Cela veut dire que s’il y a une marque écrite ( d’un Nom inconnu allemand, à H&M jusqu’à Burberry ) c’est 10 euros.

2/ les fripes pour fashion-le vintage

Dans le Marais, j’entre chez Mademoiselle Swing ( déjà le nom). La boutique est petite et bien rangée. Pas énormément de choses. Mais un style. Et des prix élévés.

Une fille essaie une grande robe 50 sur un jupon spécial.. Plus tard je la dépasse à vélo. Je la regarde sur le trottoir et me demande comment c’est possible de « se déguiser « ainsi. Il y a des pieds à la tête des trucs et accessoires 50.

C’est mort ça; On dirait la première page d’un modes et travaux 55 qui s’anime. ( sous son grand chapeau de paille). Et la fille est raide. Son allure si peu naturelle.

Moi je suis pour le mélange. Pas pour les panoplies.

En parlant de fripes, rue Rochechouart, le mec est sympa. Déguisé Et sympa.J’y étais allée en panique quand le tailleur nous avait annoncé qu’il n’avait pas fait le travail. Où faire faire un costume pour le théâtre en 4 jours??? ( Chez Bas et hauts/ Préparez le fric- De quoi racheter tout le stock de l’avenue de Clichy!!!)

Je fais des Km à vélo et parfois superpose à ce que je vois ( autobus, rues d’argenteuil etc ) des vues de montagne: Ma montée au Barracuchet; La Chapelle, Le grand virage de Ferréol; les chemins de Montarcher…;

Hier exposition aux Beaux-arts ( pas pour ce que j’y verrai mais pour partir à Gentilly ensemble avec V. et PC voir la belle expo de Bianca Casas Brullet.

Donc aux Beaux arts, dans cet hyper white-cube (je crois que c »était une scène du film de Klapisch qui a été coupée);

Je félicite celui qui a installé tout cela, Velum, néons….

Mais la peinture… Au début « ça jette »…

C’est Chic, et finalement disons le c’est nul. C’est beau et « Comment est -ce fait???? ( des heures des heures quel travail….)

Ca fait de l’effet. C’est de la peinture au champagne, de la peinture de trader. Oui .

C’est une nouvelle catégorie.: L’art-trader… Non???

Ca sent l’assistant, le video-pro, le dîner mondain en blanc…

C’est déco.

Il y a des références appuyées à l’histoire de l’art qui ose même le Japon.

C’est NUL? Ca sent le hall de banque. Je ne sais plus le nom du mec ( dont « ON attendait enfin l’expo à Paris » et qui ne veut rien vendre rien…. retiré _ solitaire..; Laisse moi rire…Dommage…)

Je fais une photo . Mais pas de l’expo, de derrière l’expo. c’est plus beau

Verre avec D. ce soir à Croix rouge. R. reçoit le texte pour la rentrée ll est content. Ca lui plait.

Réponse favorable pour Roussopoulos. yes.

Pas de nouvelles de d’Artagnan. A mon avis je l’ai dans l’os.

Hawthorne-Voile noir/ ( interview très intéressante de CastelucciWalter de la Mare-voile vert , Seulgi Lee- voile afghan…

Je mets quoi comme image? Brigitte parce qu’elle est plus marrante que tout ça.

BB.jpg

 » Aujourd’hui, j’ai planté des ryzhomes d’iris bleu-très pâle… »

De retour de Gentilly. un peu en vitesse… ( + plus tard -)

Et dans tous mes mouvements, déplacements à vélo, contentements car le soleil est là, mécontentements parce que c’est normal; retours de banlieue, départ en banlieue, j’ai oublié de parler de notre ami MG. de sa passion, du gris de son vêtement et de son foulard élégamment noué, et de son grand sac plein de vie(s), de son pantalon de lin, de ses fleurs apportées du jardin de Vaux,.

Fleurs là sous mes yeux.

Quelle énergie!!!!!! Maurice Guillaud… Quelle exigence. Hum.

Quel plaisir de toute chose, le jus d’orange puis la salade, le poulet puis la pomme cuite…

Je nous revois à Rome , lui et J. …

Et cette phrase un titre pour moi, un titre de je ne sais quoi, mais un titre ….

«  aujourd’hui, j’ai planté des ryzhomes d’iris bleu-très pâle… »

en écoutant Janacek

bakemono_zukushi_8.jpg

Hajikkaki (はぢっかき)

Voici à peu près mon expression hier en rentrant et alors que je mangeais seule dans la cuisine une pizza industrielle achetée en bas.

J’avais , de retour de l’exceptionnelle exposition Madame Grès au Musée Bourdelle ( la nuit ajoutait à ce décor, ces robes fantômes ) et en parlant de fantôme nous avons croisé là une femme européenne tout droit sortie d’un film d’épouvante japonais.

Cheveux raides et longs séparés par une raie au milieu, visage sans expression, on aurait pas été surpris si elle s’était tournée de voir un couteau sanglant planté dans son dos. Mais des morts vivants on en croise souvent.

Sur la table trainait le supplément du Figaro, Figaro je ne sais quoi, avec en gros titre Les 60 qui ont le pouvoir!!!!

Je me suis dit que je me régalerais bien davantage qu’avec ma pizza!!! Ce qui est terrible c’est que sous la photo des importants il y a leur « réseau ». Ce que c’est laid, un réseau social, dit comme cela , étalé ainsi: « Qui peut m’être utile et devant qui je rampe en deux mots. Non »?

GC échappe à cette règle car son réseau est: « Ses amis de la Villa Médicis » . Un ami de la Villa M ne sent pas l’argent, la banque , la politique. Tous ceux que je connais en tous les cas, de FD, les R, les MM, les …

201103240844.jpg

Kami-kiri (“hair cutter” – 髪切)

J’aime beaucoup ces monstres Japonais de la période Edo.

Donc Exposition Grès où j’arrive en retard- C. m’attend devant. Dommage qu’on n’ait rien fait avec les documents que l’on a ( interviews des couturières, Comtesse Marcello vendeuse mondaine( à Venise maintenant ),descendante d’un doge… et une dizaine d’autres personnes qui ont approché « Alix ». )

Il y avait là un ridicule erzatz à turban, rien d’extravagant, des gens plutôt mieux habillés qu’ailleurs, mais rien de « choc » disons.

Pas de nouvelles des trois mousquetaires à Saint-Petersbourg-Ca me plairait bien de le faire-mais j’ai idée que c’est cramé.

Mon dossier « théâtre « n’est pas assez bien ou pas assez bien fait.

Hier matin, visite de contrôle. Tout va bien. En attendant je lis Libé et commence l’article p14: Pétage de plomds contre EDF. On voit sur la photo une femme en chaise roulante et sans connaître l’histoire, on se dit que ça va être lourd.

La fille en question doit 300 euros à EDF et va chercher un couteau quand on vient lui couper l’électricité. Bref. Dans l’émotion elle se trompe et dit: Je suis allée chercher le courrier ( au lieu de couteau ) et je suis restée sur mon palmier (pour pallier) .

OK personne ne rit et cela ne me fait plus le même effet qu’hier où dans la salle d’attente j’ai pleuré de rire, pouffé, comme une dingue sous l’oeil compatissant des autres femmes.




 » le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie « 

Odilon Redon

Bon , je vous fais grâce de mes réflexions à ce sujet. J’adore Redon . j’adore sa façon d’être un bizarre lithographe. et ses araignées et ses mono-yeux et ses titres

-femme nue au milieu des sphères

-un masque sonne le glas funèbre

-la bataille des os

-araignée souriante

Image 1.png

iPhone notes

armand clavaud/Botaniste

+

rodolphe bresdin

Et l’incroyable ensemble de panneaux peints pour ??? Zut

Bon j’y retournerai car cela m’étonnerait qu’il y ait foule. Je ne sais pas si Mallarmé et Huysmans sont au Hit Parade !!!)

Au moment de retirer à l’accueil « mon petit couteau » confisqué- petit couteau à dire avec la voix de Gérard Phillipe: Je vous le dis à l’oreille; la mariée est belle mais prenez garde à son petit couteau…

Bon heu. Oui au moment de le récupérer en donnant une carte que j’avais mise sans la regarder dans ma poche, cette même carte à présent inspectée était magnifique: Une image de couteau ( la pipe de Magritte en couteau) un numéro ; en l’occurence le numero 4 et GALERIES NATIONALES. j’ai décidé d’abandonner la lame et de garder l’image.

Puis mondanités. Les mêmes personnes intéressantes sont toujours aussi intéressantes depuis la dernière fois, et les sots disent à ma grande joie d’autres sottises sans cesse renouvelées.

CD me promet de me donner sa tresse qu’elle à l’intention de couper. Je l’aime bien, et cette promesse de tresse me réjouit!!!

X me raconte je ne sais qu’elle platitude bien plate. Y me regarde et: « Vous ressemblez à Claude Cahun », Z: « Ya du Dali là dedans… »

Avec CG et D et on retrouve X et Y.

Moi dans le « bal des monstres », le « bal des monstres » et moi!!

201103221034.jpg

Il y avait là une femme plutôt pas vieille, mais pas jeune . Une grande sèche? sèche mais pas jaunâtre.

Et elle seule occultait toute l’exposition.

Elle partagea un peu plus tard son succès avec un Monsieur défiant les lois de l’équilibre, qui sans canne avançait pourtant et malgré sa tortueuse constitution, ce n’est pas le mot , silhouette.

Il me faisait penser à ces cubes empilés par les enfants, quand l’édifice va s’écrouler.

Alors avouez le ; la peinture, la sculpture,tout ce qu’il y a de plus beau part en fumée devant ces vies roses ou tordues. Et si au moment où ils passent, je ne vous écoute plus ne m’en veuillez pas. On ne peut rivaliser avec la nature!!!

Elle était peut-être jeune d’ailleurs; de celles disons qui ont l’air âgée et que la nature à vraiment négligé. De celles qu’on essaie en poussant son voisin du coude , de lorgner sans de faire prendre. ( car dans la méchanceté mondaine, il faut parfois des gants…)

Oh non. Une fille si laide, si laide et grande avec un nez qui partait vers le plafond ( oh Dorothy P aidez moi dans mes descriptions) .

Elle était donc aussi laide que son ensemble rose « probablement coupé et cousu par une mère presque aveugle. Oui aussi laide que ce rose trop fort, ce rose aveuglant, comme si elle était la signalisation de la laideur.

Je ne pense pas être une beauté mais quand même ..; A ce point. Et voûtée. Et triste. Et toute seule. Je me demandais -elle tenait ses mains de peur probablement qu’elles ne s’échappent-nez piqué vers le sol et son corps assis enroulé vers l’avant… Cheveux ingrats aussi et raides. Je me demandais je ne sais plus quoi. Comment elle vivait, quelle était sa fonction. Miss RMN sans doute pas…

Elle s’est levée soudain et de sa main gauche à comment dire… remonté sa culotte? Oh non!!! Mais si…

Pas entendu sa voix. Bon stop avec ça.

Le coffre est plein

Bonjour

Je suis Alphonse DASSI, Étudiant en Marketing et en communication,célibataire sans enfant, âgé de 26ans. Je voudrais solliciter votre accord à recevoir le transfert d’un coffre-fort portant une somme de1.500.000,00 $ US en tant que proche parent d’une Veuve de nationalité française. Si vous voulez traiter cette affaire avec moi contactez moi immédiatement par mon adresse email (alphdassi@yahoo.fr ou alphdassi@hotmail.fr) pour avoir plus d’explication sur ce trafic que je vous propose.

Recevez mes sincères salutations.

Alphonse DAS




Avant toute chose pouvez vous m’envoyer une photo de vous. Portrait , dessin. Comme vous voulez. Ceci m’aidera à mieux communiquer avec vous.
Etes vous proche parent d’une veuve française ou d’une fenêtre à la française???





Tout le monde m’aime et veut me donner son argent

J’ai récemment créé un dossier Arnaques où je range les bienfaits de tous les donateurs sub-claquants.

Bonjour

Je suis CAPITAINE Alex AUDREY DEVIGNE, un officier d’origine canadienne hospitalisé en Europe pour raison de santé. Je souffre d’une tumeur au cerveau.

Le résultat de certaines de mes analyses médicales faisait état de ce que mes jours sur terre sont comptés .

Malheureusement je n’ai ni famille ni enfant qui pourra bénéficier de cet argent.

Il m’a été conseillé par le Père de mon église et guide spirituel d’en faire une donation afin que le SEIGNEUR me pardonne mes péchés car j’ai eu à effectuer des trafics illégaux dans le domaine de la drogue et des armes durant mon parcourt. Vous êtes donc bénéficiaire de 250.000euro.

Je vous l’offre du fond du coeur. Veuillez l’accepter et faîtes-en bon usage.

Je réclame juste la prière afin que mon opération se passe très bien. J’attends impatiemment votre réponse pour tout les répertoires légaux au sujet afin que vous contacté ma banque.

Cordialement,

CAPITAINE Alex DEVIGNE

Je viens de répondre ceci:

Pouvez vous m’envoyer une photo de votre visage?

Je collectionne les portraits de Capitaines-à- tumeur. et aussi de tous les extraordinaires et généreux donateurs qui me contactent.


PS: pas trop petite tumeur sinon cela ne rentre pas dans mon projet Vous comprendrez.

Je vais commencer à classifier
Les donateurs à malle en fer( contenu incertain) Les cancereux – et les diverses parties atteintesLes militaires ( capitaine/général )Les anciens d’Algérie – valides ou en chaise roulanteLes Africains ( prince etc…)

Tears

En rentrant hier je lisais l’Atlantique à la rame de Didier Semin, pouffant régulièrement de rire, éclatant même à un moment ( on sait ce qui se passe dans ces situations/ lever les yeux et regarder si le voisin d’en face a été indisposé.

Souvent il affiche un oeil vide, à peine méprisant. Méprisant très clair pourrait on dire.

Parfois un petit muscle du coin de la bouche tente une extension courbée-La bouche a-‘elle un coin, c’est une autre affaire

Donc à quelques reprises je vérifiai le visage de mon voisin d’en face. un jeune homme dont je touchais presque le genou. Ecouteurs aux oreilles, il n’était pas hostile a mes soubresauts. Pas totalement impassible, pas hostile/

Mains à plat sur les genoux.

Tout ce passait bien. Puis j’ai noté que sa main droite avait disparu.Abandonnant mes pages, je l’ai retrouvée tenant son nez, le haut de son nez et le visage avait un peu rougi. Il ouvrit les yeux , rouges eux aussi.

Il pleurait. Il pleurait le moins possible mais je sentais que s’il avait ôté sa main de l’arête du nez, il aurait sans doute hurlé de peine.

J’étais désarmée. Nous nous sommes regardés. C’était ma station et je me suis levée sincèrement attristée.

En remontant les escaliers de la sortie Pigalle je me disais que finalement on pleurait peu.

Je veux dire que comparativement à la masse d’emmerdements, horreurs, situations précaires, tensions de tous ordre, et bien, on voit peu de gens pleurer « en public ».

Je fus soudainement ragaillardie par mes conclusions et oubliai la peine du jeune homme.

Je me disais aussi que regarder quelqu’un qu’on ne connaît pas pleurer c’est bouleversant.

les Fantômes me suivent

fantome comediefrançaise.jpg

RV avec MM

Nous avons bu un thé au Nemours avant la séance à l’auditorium du Louvre. ( et mangé un crêpe…)

Revenants. Images , figures et récits du retour des morts.

Tout à coup la fenêtre s’est ouverte et nous avons souri en regardant les faux fantômes de la Comédie Française.

Willermoz les avait précédé avec sa veste bleue et rouge à épaulettes/ mais dans quoi joue t’il puisque ce Dimanche il n’y a que les Joyeuses commères???? /je me coupe la parole toute seule à l’arrivée du mail de Pauline qui me suggère ceci .

Merci Pauline.

Donc ce fantôme à sa fenêtre nous a fait rire puisqu’il était vraiment de circonstance.

Puis file afin de rentrer dans la salle. Les gens ( je m’étais déjà énervée parce qu’une dame devant nous avait largement son coude sur MA table..) pensent qu’il faut fuir un tsunami et sont plus affolés à l’idée de ne pas avoir la meilleure place que les Japonais ces jours ci. Je râle bien sur. C’est insupportable alors , oui, je râle. Ca me saoule de vivre comme ça . Avec des gens » comme ça ».

On est avec P.C.V.Kiyoshi Kurosawa est avec le traducteur que j’ai déjà vu chez D. L’enfer commence. On voit, on sent, on sait que le traducteur est MAUVAIS. Il répète les mêmes phrases, prononce mal, ne dit que « fantôme ». Le réalisateur parle longuement et lui traduit en deux mots. Une catastrophe. J’ai enregistré.

Mais avouez que c’est énervant cette incompétence. ( heureusement qu’il y a des extraits de film-Diaboliques, puis Opening night, et des videos Scary true stories etc )

Puis je reste au film après hésitation_C. part faire « des exports »/elle passe sa vie à faire des exports!!! . Le film projeté avec une heure de retard environ est magnifique: Yotsuya Kaidan/Oiwa no borei de Kasuo Mori 1969 . Sabres, Kabuki, fantômes sanguinolants, ponts et fleurs, chevelure noire et samourais. J’adore.

Grandiloquent par fois, comme au théâtre.

Je file rapido. C. nous rejoint car elle doit faire »du » code de la route sur l’ordi. Raviolis.

Je continue ma cure de carottes râpées. Un envie de ça. C’est bizarre.

Pas de réponse de la femme qui veut m’envoyer 850.000 euros. Peut être a-t’elle trouvé ma réponse désobligeante. Oui j’ai dit que la somme était un peu mince…;

Nina est d’accord pour participer à l’expo. Super.

fantôme kurosawa.jpg

Kurosawa et le traducteur avec l’iPhone-Ghost.

La photo est sortie comme ça.

reine du stade

Hier j’ai regardé en souriant et avec une certaine admiration les filles sur le terrain de foot. Les rouges contre les bleu(e)s. Les rouges ont plutôt les cheveux longs-queue de cheval.

Elle crient, gueulent courent à toute vitesse. Avant j’ai observé les ados 12/13 par la baie vitrée jouer au ping-pong.

C’est quand même ce qu’il y a de plus intéressant les adolescents.

Bon en route pour un petit échauffement . Et un café dans le bar du stade où un ancien du rugby sert.

photo.JPG

me suis pas mal balladée sur ce blog.

all things amazing

La mise en page est moche mais il y a beaucoup de photos vintage interessantes. Dont la porcelaine aux ciseaux. les images viennent de Pict

Pict.com – 1701958062.jpg

clown chauve NB.jpg

Bonne nouvelle

Ah je suis contente. Tous les jours on me propose 850 000 euros.

Deux mourants dont un légionnaire. !!!!

Je ne sais pas comment sont ficelées ces histoires et jusqu’où elles vont. Donner son numéro de compte pour le versement miraculeux et se faire plumer? Sais pas. Mais je ris. J’ai une belle photo d’un mec en treillis qui a servi son pays et qui est en chaise roulante… Je pleure à chaudes larmes bien sur!

  « Pour ce qui est du reste de la somme qui s’élève exactement à 850.000,00€ ( Huit cent cinquante mille euros) présentement sur un Compte Personnel bloqué, mon dernier souhait serait de vous en faire Don afin que vous puissiez investir dans votre secteur d’activité »

suicideen porcelaine.jpg

Je trouve cette image bizarre ( Novak) qui me fait penser aux porcelaines de J Harrisson.

J’aimerais bien savoir ce que c’est. Il me faudrait un pataphysicien dévoué pour trouver !!! N’est-ce pas P?

C’est pénible lorsque la provenance et l’auteur ne sont pas indiqués.

Ce matin RV avec V.S pour voir ses photos. puis on passe à la galerie. Vélo et soleil. Maintenant c’est tout gris.

Cette semaine encore les PDF. Ouf, j’ai fini. Puis le texte à faire assez vite.

Croise

à une projection J.C amie de C.A de retour du Japon qui me dit très étonnée.: Mais que fais tu là?

B.V avait manifesté le même étonnement quand il m’a vue à un truc d’éditions. Donc il faut sortir dans « son milieu »!!! Mais c’est quoi mon milieu? Mon milieu , c’est le milieu de tout, le bord de tout, le contraire de tout. De la farce et attrappes aux pompes funèbres en passant par le collège de France.

Ceci étant dit, j’aime bien cette fille. Mystérieuse et beaucoup de charme.

Bon je file dépenser mes 850.00 euros.

Si quelqu’un en veux un peu, qu’il m’écrive en me donnant ses références bancaires!!!!!

Hop à Saint Denis. Je sature.

La honte les fautes que je laisse……

Mea Culpa




C’est vrai…

…ce que dit Anne. Ce genre de titre était typique Libé; Je me souviens de « Don Carlo verdit » et elle me dit un titre qui n’a pas été accepté à la mort de Masson, « Adieu, monde truelle »,

J’adore ça mais autres temps autre moeurs. De toutes façons dans le Figaro, on ne sait pas si le collier de perles est celui d’un artiste, la Mercedes une oeuvre, les chaussures à 1000000 dollars un parfum, le mannequin un grand écrivain, l’ecrivain une potiche, le texte du livre une courbe. J’ai vu hier que LVMH a fait genre 75% de bénéfices cette année, et qui d’autre , Hermès oui, 45%. C’est fou. Les carrés H se vendent comme des petits pains ». C’est assez cher si on le perd ( Pain perdu hahaha »

P. à Paris. Pas revue depuis Prague… trouverons nous un moment? On avait RV à l’institut Tchèque et j’ai oublié d’y aller….


201103051048.jpg

Louis-Vuitton-Bench.jpg

Maudits!!!

« Vous avez chez vous un assez joli perroquet bleu » ( avec des bruits d’oiseaux )

( interview de Céline en 59 )

Je trouve que le titre du Figaro  » Othoniel en verre et contre tous  » est assez nul ( envers ) et en plus pas mal exagéré. Je n’ai rien contre ni pour, ni ni pour ni contre ni rien contre -non non – rien contre O. mais lutter contre tous????? Où? Comment??,Comprends pas???

Seul et incompris. allez!!!!

Je continue

dans les dossiers

Même pas le temps de faire autre chose.

J’avais passé du temps à un classement trop compliqué . En voyant sur l’écran de C. les petites vignettes je me suis dit que je devais faire la même chose, en classant par « séries » mot que je n’aime pas beaucoup. Une série????

Un série c’est un peu 10 images alors qu’on a compris largement avec 2…

Hier ce que j’ai vu au théâtre, n’est plus qu’un souvenir sucré. Mais le fou rire était difficile à contenir ( pour l’amour de Gérard Philipe )

1 quand on a entendu un gras ronflement

2 quand Julie lisait une revue comme si elle était , je ne sais pas où mais ailleurs.

Pourtant ça partait bien. la comédienne Sophie Artur est vraiment bien et aussi Bernard Alane et aussi Romain Apelbaum. Que reste t’il? Le pâle Raphael ( je ne sais pas ce qu’il chante ) et Emma de caunes.

Bon. L’idée est plutôt drôle. Mais c’est si bavard, avec tous les ingrédients d’un spectacle « frais » et » poétique ». Un ramassis de tout ce qu’on a vu , avec des bonnes idées cependant( le décor et les costumes bien

Mais ça parle et ça parle ( n’est pas Novarina qui veut !!! Même si je « novarise » assez peu car ça m’ennuie) et en plus la voix de ce pauvre Gerard Philipe qui n’en demandait pas tant. En prime celle de Louis de Funes.

Ca manquait de plantes vertes!!

Je ne sais même pas pourquoi j’en parle.

201103040928.jpg

Aujourd’hui soleil. Nuisibles

Mercredi soir dîner pour Galerie;

J’ai envie de respirer. De courir. Pas pour le moment.

Allez je m’y remets

Cinema des cinéastes /Lundi

Ah oui, ce que j’ai vu est qui m’a plu c’est un court métrage « Tremblay en France » de Vincent Vizioz avec Jamie Sives

Et aussi AGlaée de Ridi Rosenberg

Par contre le prix SACD à je ne sais quel film d’animation vieillot et moche. Ce que c’est pénible et ennuyeux l’animation quand ça s’y met….( Chronique du pont de Hefang Wei)

« Nuisibles » était largement supérieur, très court , et impressionnant (

Retour en haut