une phrase entre deux tranches de pain

Hier C. a débarqué de son expérience « faire un film en 48h ».Creuvée mais visiblement amusée.

— « J’peux passer prendre un bain? »

Bien sur si tu m’amènes une pizza.

Elle était bonne.

Parmi les résolutions il y avait celle d’aller à la maison des artistes ce matin à l’ouverture puis à la piscine Pailleron qui est dans le coin.

9h30

Je suis la cinquième avec ma paperasse pathétique.

Une autre fille à l’air encore plus tragique avec ses papiers et son numero d’appel cueilli il y a une seconde et qu’elle a déjà égaré. Je lui dis de ne pas s’angoisser et que les vrais soucis, ce n’est pas ça. Surtout disons le, que les gens des bureaux et qui vous reçoivent sont patients et gentils. C’est en tous les cas mon expérience.

BZZZ 325 C

C’est moi le 325/

Heu bonjour, je vous dis quoi? Que je suis une ctastrophe nationale vivante en ce qui concerne les papiers?

Elle me demande mon numéro et doit voir apparaître sur l’écran des vers de terre ou un squelette fluo, ou un gros chanteur de rap,ou une scène de sexe qui lui serait peu familière, parce qu’elle fait une drôle de tête!!;

Bon ( elle se retrousse les manches mentalement. Puis , attrappant ma paperasse me dit » Permettez….? »

En deux minutes c’est réglé. Je dois 306 eros et dois fournir des trucs.

Dehors. pas morte. Dusoleil mais trop en avance pour la pistache qui ouvre à 11h30.

Velo et café aux artistes avant de rebosser.

Oups Rendu fini….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut