Mathurins

Je suis bien contente que la pièce démarre ainsi.

J’ai souvent pensé aux scénographes des pièces de Gildas Bourdet. J’ai oublié les pièces mais pas ces images que j’aurais voulu avoir faites.

Et cela m’a fait bien plaisir de rencontrer Edouard Laug le jour e la première.

Gaelle de Malglaive est toujours en ébullition. Et moi je suis toujours en admiration totale car je ne comprends pas grand chose à la lumière.

Gregory l’attaché de presse, délicieux. Pas encore rencontré les autre acteurs, mais tout semble harmonieux et Roger est ravi.

La peur est passée.

Moi je suis au chômage. Plus de boulot de répétitrice dans la cuisine!!!

Ce matin préparation des images pour demain au musée Rodin. Je ne sais pas trop ce que je vais raconter… on verra.

le rocher des singes

Ce matin pas de tennis vue cette douleur persistante à la hanche droite, suite à la journée maudite du four qui brûle….

O. m’a manipulée doucement, il est vraiment fort et m’a dit qu’i fallait bouger pour détendre ce muscle responsable.

D’accord bouger.

Donc cet après-midi ( j’avais décidé de ne rien faire) , me voilà ( après avoir déposé R. au théâtre et jeté un oeil devant le grand palais pour voir si je pouvais me faufiler ) .

Mais non, ils avaient sacrifié le repas sacré du Dimanche et étaient déjà aux pieds des Stein. Bref. J’ai pris le vélo pendant 2h3O. Le bois de Vincennes ne fait pas le poids à côté des reliefs du Forez mais , à défaut de grives…

rocher singes.JPG

Retour, achat de sucre en poudre, puis pâte à crêpes.

Une envie soudaine en regardant brûler Jeanne d’Arc dans le fil de Philippe Ramos qui ne me plait pas beaucoup et je l’abandonne. Des ralentis lourdingues et des fondus enchainés, hum hum.

Sais pas. Je n’y crois pas. Je retrouve Bernard Blancan… Au début ça sonne télé. Après c’est mieux et aussi grâce aux acteurs Anglais.

Par contre ce matin j’ai bien ri en regardant le film de Leconte « Alekan le magnifique ». C’est simple, juste et super intéressant. Réjouissant de voir ce génie parler comme il le fait , et de le retrouver chanter en manipulant deux papillons en papier de son théâtre de marionnettes!!!!

On dirait qu’il est lui même un personnage de Guignol à ce moment là. Puis les histoires du brevet Transflex, de Daniele Darieux, Wim Wenders. 70 mn juste bien.

Maquette encore hier. Je refais des images pour les chapitres. Mais il va falloir s’arrêter un jour. Ca me fait penser que je n’ai pas écrit mon texte. Grr . Sorti de la tête. je ne peux plus le voir ce bouquin

Ca ce sera Heu… Le 27
MuseeRodin27Jan2012.jpg

En allant vers la rue des Mathurins hier soir ( j’ai toujours aimé 1 quand R. jouait, et 2 aller le chercher au théâtre, l’attendre en lisant, ou dans le meilleur des cas être dans la loge, bouche cousue avec un bouquin.

Bon donc je repensais à deux articles croisés plutôt que lus à propos de Damian Hirst. Ca y est il est passé dans le camp des « malin », c’est à dire des salauds.

Je n’ai rien pour ou contre lui mais force est de constater que les snobs bêtas toujours en quête d’une nouveauté et qui s’esclaffaient en ont visiblement marre des points et des bêtes gigantesques dans des aquariums.

  pyjama hirst.jpg

Freischutz

Smarties

Les Smarties qui étaient sur la table de chez C. hier, et le fait que nous les ayons mangés sans nous soucier des enfants qui n’en auraient pas ont eu je ne sais quel effet cette nuit.

Rêves , culpabilité, pleurs, retour à Amiens avec un immense baignoire en plastique blanc sous le bras, lette de Pompelia Ulysse ( elle était secrétaire générale à la Villa Medicis-femme très belle,nom incroyable).

Toutes les images se sont déjà évaporées.

Une femme blonde catholique-kilt et barrette avec 4 enfants petits.

Une sorte de méchanceté me fait bousculer le plus jeune qui a des chaussons à carreaux. Je m’excuse avec une grande hypocrisie.

Quoi d’autre? Sais plus. Mais pourquoi parfois rêve t’on ainsi…

Hier travail chez C.G

Soir théâtre ( 3 groupes de personnes en retard , un portable qui fait Bzz accompagné de sa lumière et évidemment suivi de la lecture du SMS. Je claque mes doigts devant le nez ce la femme.

et Jeudi la belle exposition à la Maison Anthonioz de Blanca Casa-Brullet

Je me frite avec un type ( je ne sais pas s’il est neuneu ou un génie des maths) qui nous photographie sans cesse.

Puis le soir un taxi nous dit « Nique ta mère » et hier un autre  » oui vous me l’avez déjà dit qu’il fallait tourner à gauche »: Alors là j’explose je lui dis que je ne VEUX pas avoir ce genre de rapports, que je n’EN PEUX plus de ces manières inciviles, désagréables qui nous font vivre ensemble comme de gros animaux stupides.

Et j’en passe. Je croyais que j’allais pleurer tant c’est fatigant dans cette ville tout au moins, de partager l’espace avec des abrutis vissés à leurs écouteurs et leur téléphone qui vous bousculent, et vous voyez ce que je veux dire. J’en viens à regretter les Sudokistes avec leur crayon à bout-gomme.

Mal au dos. J’annule le tennis dimanche

Mood pas terrible, sensation de fatigue et de trop jais pas quoi.

D’énervement.

Untitled 1


J’écris ceci à CA ce matin.

« que fabriques tu dans le secret de ton âme humaine? Tu as remarqué comme le mot humain nous envahit dans le langage, à la radio etc???? C’est qu’on doit avoir peur des monstres. »« 

C’est vrai non? J’en peux plus d’entendre ce mot et je n’en peux plus des gens désagréables ( hier le taxi à qui je retirais mon bonsoir vue l’amabilité nous a simplement dit « Nique ta mère ». Pas eu le temps de relever le numéro pour le faire saigner. Entre ça et ces jeunes mecs qui quai samedi soir, qui emmerdaient plus que vulgairement 3 filles en face. J’enrage. Je voudrais être Iron-man pour les boxer.
Roger aux Mathurins dans Je ne serai pas au Rendez-Vous
J’ai bien aimé tout cela .La sceno d’Edouard Laug est top.
Et tout le monde . Aurore Auteuil dégage un max.

Ladislas a bien travaillé. J’aime beaucoup sa mise en scène.C’est à 19h. Après diner en face avec Camille et LE
Mal partout.Mal au dos

Maintenance

Bon, je n’ai pas pris le temps d’écrire. Ce n’est pas que ce soit passionnant mais moi, après je m’y retrouve. Il faut juste que je vous laisse un instant pour voir où s’était arrêtée ma vie trépidante.( hé

hé).Ah ouije comprends pourquoi MF m’a débusquée!!!.

Donc hier munie de mon autre   Bret Easton Ellis, son premier, » moins que zéro », je suis partie de la maison à 6h15 et rentrée à la maison à 21h45. Vers Pontivy via Rennes, de Pontivy, via Saint-Brieux Arrh je savais que ça se terminait par un C ( j’ai toujours pensé que Saint-Brieuc allait mieux à une ville de montagne) .

Des trains des cars, des cars, des trains. C’est quand même beaucoup.

Arrivée, (et je pensais que tout allait être speed ), déjeuner pizza commandées, visite des chapelles, OK parfait celle-ci impec: Notre Dame des Fleurs.

Petite , simple avec sa Sainte peinte et qui à la façon d’un ex-voto recueille entre ses deux bras ses propres boyaux.

Je me demande si je ne l’ai pas choisie plutôt parce qu’elle continuait mon histoire avec ce livre et Genet.

Le premier épisode étant celui de l’abbaye de Fontevrault, où dormant dans une sorte de cellule et sur un lit de camp j’avais ouvert le livre.

Je crois d’ailleurs , il faudrait vérifier que le premier mot et même phrase est Fontevraut.

Bref c’était pour un projet avec Degroat, ce n’est pas hier, et je travaillais dans un grand espace, dans les cellules aux cloisons cassées avant travaux/ mais avec tous leurs graffitis. Pas d’appareil photo avec moi, et pas cette manie de capture systématique.

photo 1.JPG

Bon R. vient de rentrer de répétition… C s’annonce….alors…

Et le lendemain….

ELLE FILE

Dimanche

Tennis. échauffement de 20mn / je suis raide raide et ça fait du bien de respirer n’importe quel air.

Je fais partie de ceux qui sont pas mauvais lors des entrainements et nuls lors des matches. « Efface » efface, efface me dit T. à chaque balle gagnée ou perdue. Hum, efface…

A un moment je me suis dit que j’aurais bientôt besoin de lunettes pour tout le temps. Berk.

Comme MH part un quar d’heure avant la fin, je fais des balles avec T. Hou que ça va vite. J’adore ça.

Lu toute la journée Suites impériales de Bret Easton Ellis. J’aime beaucoup.

Oh ça me gonfle ce truc de Saint -Saëns que je suis en train d’écouter..

Hier A; toute la journée et au lit à 21h30

Demain train à 7h direction Pontivy ( 2 heures de train, deux heures de car ) et retour l’après midi. ouille ouille/

.2012.tif

FRITES à TOUTE HEURE

Jeudi c’était le concert de C.A , pardon du groupe Sofitel au Gibus.

Le but est de « gagner « puisqu’il s’agit d’une sorte de battle. on part de chez U. en bavardant puis on retrouve la star au café en face.

Il fait des mines et des clins d’oeil qui me font mourir de rire. Faut dire que la veste en lamé et le pantalon vynil sont quelque chose.

J. et H. nous retrouvent. La présence de la deuxième nous apporte un peu de nostalgie Repenti/ bal du 14!!! Ce serait bien le Gibus sous les platanes…

Je n’étais jamais allée dans cette endroit. J’aime bien. Ce n’est pas trop grand et il y a une atmosphère particulière.

C.A concert.jpg

Nos cris , hurlements ont dû faire sauter la machine!. Retour tranquille.

Je regarde le film de V. Mrejen ( En ville)

Oué/ Message/ Ils ont gagné!!! Prochain concert en Mars pour le quart de finale….

Feuillette Talon Rouge, livre d’occase sur Barbey d’Aurevilly / » le dandy absolu ». Je ne sais pas qui est cet Arnould de Liederkarke???? hé il a un foulard roulé héhéhé

photo 3.jpg

Andale mono, janvier 1 et comité de défense des mathématiques!!!

« Ô mathématiques sévères, je ne vous ai pas oubliées¤ », s’écriait Maldoror; et l’éloge de l’algèbre, de l’arithmétique et de la géométrie se poursuit ainsi, dans quelques pages desChants: « Par l’enchaînement rigoureux de vos propositions tenaces et la constance de vos lois de fer, vous faites luire, aux yeux éblouis, un reflet puissant de cette vérité suprême dont on remarque l’empreinte dans l’ordre de l’univers. »

Ce n’est pas dans l’exposition mais sur le site des Etudes photographiques.

c’est intéressant. j’aime bien Alberola.

Et

Mais « Les mathématiques pour tous » ????

Oui, enfin moyen oui, mais comment? Et pourquoi tout pour tous en permanence.?`

Pourquoi faudrait-il que tout le monde soit journaliste, écrivain, réalisateur, violoniste et j’en passe. Mathématicien…

Il y a des domaines cachés, secrets, complexes, abstraits, silencieux ou assourdissants .

Il y a aussi des domaines réservés. Des zones difficiles ou impossible d’accès.

Et permettre à des gens d’appuyer sur un bouton pour qu’un forme helicoïdale fasse bzz, ne sert pas à grand chose ( pas de ces formes dans l’expo…)

Le « dépaysement soudain » est une belle formule de Alexandre Grothendieck qui ne s’applique en aucun cas à cette exposition;

La seule chose très belle est cet objet dans la salle vide.


201201011021.jpg

Et ceux que l’on voit sur le mur d’Alberola et empruntés à l’institut Poincaré. ( objets mathématiques )

J’en parlais hier soir à un mathématicien J. Azema ( tiens , c’est bizarre j’en rencontre justement un… ) . Pourquoi aller polluer graphiques et formules , pourquoi leur fabriquer des écrins de présentation, semi pédagogiques hideux.

La pièce ronde aux colonnes… la demi sphère sur pattes rouge jaune bleu… Je n’aurais pas pensé me retrouver sur une aire d’autoroute…

Patti Smith. Oui. Bon. Et le film de Depardon, ou tous sauf Misha Gromov et Don Zagier, ont l’air de jouer. Particulièrement Cedric Villani ( et sa broche !!! ), émerveillé aux yeux ronds…

( ceci étant dit, CV est toujours comme cela –voir sa conférence sur Nash à la BN = très intéressant d’ailleurs sauf qu’à un moment / je ne comprends plus rien du tout au moment des dérivés puis de l’équation de la chaleur)

Mieux vaut voir ses mains dessiner et filmées si j’ai bien compris par JMA


Par contre sur le site les interviews sont plus intéressantes


Carioca/ Fred Astaire

Retour en haut