chateau etoilé

Le numéro 8 de Minotaure où parut d’abord Le Château étoilé est le plus rare de la revue d’Albert Skira.

Le texte est une réflexion politique et amoureuse, inspirée à Breton par son épouse Jacqueline et par des voyages à Ténériffe en 1935, notamment au pic de Teide, et à Prague peu auparavant.

La réminiscence du château de Sterntiergarten qui donnera le titre de l’ouvrage :

« À flanc d’abîme, construit en pierre philosophale, s’ouvre Le château étoilé

est repris en légende du dernier des huit frottages de Max Ernst, dont l’original enrichit le présent exemplaire. Ce sont donc, au total, 3 originaux des 8 frottages illustrant l’ouvrage qui se trouvent réunis ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut