UN DIMANCHE BIEN FOUTU

Dabord j’ai mal joué au tennis mais j’ai gagné. Il faut dire que cet été je n’ai pas fait 20 mètres à vélo. Un footing de 7 km en 2 mois, un peu de marche n’excédant pas les 10 km à chaque fois, et la monoplame qui ne m’a pas propulsée en pleine mer… Dur. Dur d’accepter à nouveau de forcer, de démarrer, d’avoir des appuis… D’avoir mal aux jambes. 

J’ai un peu la flemme. Il va falloir changer ça.

On a déjeuné léger et il faisait si chaud que j’ai proposé à R. de l’emmener au théâtre. Je me suis dit que j’y lirais. Les loges pour ça sont l’endroit idéal. On est bien à l’abri de tout, les gens passent, se croisent, s’habillent. Ils chantonnent, on un peu peur, bavardent. Dans un premier temps je m’allonge parterre et l’habilleuse m’apporte un bon coussin. Je déménage en sachant qu’il va y avoir un changement de costume et descend par l’escalier raide au foyer.Je m’allonge sur une sorte de canapé, il y a de la lumière du jour à cet endroit. J’entends la pièce par le retour. C’est presque plein pour un dimanche après midi. Incroyable avec ce temps. 

« C » est un drôle de bouquin. Je me laisse faire, découvre l’écriture palissade, m’étonne que des phrases venues tout droit de La Tempête de Shakespeare ne soit ni en italique ni entre guillemets. Idem pour Mort à Venise.

On cite , on dit d’où a vient dans une note. Non?

Puis on va se balader au Luxembourg à la population très marquée. Les petites robes des filles, petits shorts en velours à bretelles des garçons. Bon gout et famille française. Il y en a une coiffée comme une petite fille modèle qui tape du pied. Les papas sont pieds nus dans leurs chaussures bateau. Les mamans ont des robes légères.

Des types passent , vêtus de blanc avec des sac pour 100 raquettes. A mon avis ils vont tenter un Rolland Garros et un Wimbledon à la suite. Ridicule.

On commente. On s’amuse de tout et on mange une glace sur un banc. Des guêpes me tournent autour. Les joggers arrivent en masse vers 18h 30 et pourtant j’entends les sifflets. J’ai toujours aimé regardé les gardiens en uniformes siffler. J’ai l’impression que ce sont les mêmes depuis la nuit des temps. « Qu’est ce qu’on fait? »

On roule, c’est agréable et il y a une place pile devant l’église Saint-Germain. Au Flore, pas grand monde à l’intérieur. Il y fait chaud mais c’est mieux.

Tiens La Hune n’est plus là??? Un gosse baffre -c’est le mot- un club sandwich et arrose cette mixture de coca light sans avoir dégluti… Puis il attrape la rondelle de citron du coca, la met dans son assiette et frotte les feuilles de salade contre, avant de se le coller dans le bec et d’arroser. Il est disgracieux à mourir.

On termine la soirée en terrasse « aux bonnes soeurs » avenue Trudaine. Cet endroit n’est pas trop bobo ( dans le quartier ce n’est pas évident ) et le risotto est délicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut