On se pend beaucoup ces temps ci…

 

Index php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rentrant de je ne sais où ( ah oui , le tennis pour changer où j’excelle dans le nul dès que mon « coach » n’est pas là ) , heu, oui j’aperçois au bout de la rue -je doute un peu-oui c’est lui, j’aperçois VR. Vincent est un voisin dans l’immeuble. Avant d’habiter là, c’est par A que je l’avais rencontré.

Je lui dis » tu as un Jean, ha bon »… Mais pourquoi je  dis cette futilité,  c’est un mystère.

Il mange un sandwich en marchant lentement.. Je lui trouve la démarche inhabituelle. Oui c’est la démarche qui est particulière pas le pantalon. ( « Regardez le monde et regardez votre pantalon / Beckett  » ), plus exactement:

LE CLIENT : Dieu a fait le monde en six jours, et vous, vous n’êtes pas foutu de me faire un pantalon en six mois.
LE TAILLEUR : Mais, Monsieur, regardez le monde, et regardez votre pantalon.

—Ca va?

—Hum… Suis en train d’écrire une oraison funèbre..

—Merde.. ???

—49 ans, il s’est pendu. Mais « chez nous » ça fait un sacré vide. On est si peu nombreux….

Vincent est égyptologue .

J’en connais pas des caisses. C’est mon deuxième. Le premier , Le vieux Miroslav était tchèque…

Il est merveilleux ce type. Drôle, élégant, passionnant… Ah oui j’aime beaucoup Vincent.

Chacun rentre chez soi, je suis deux étages au dessus de sa tête- et je lui passe un coup de fil participatif en lui disant cette phrase de Jacques Rigaut  » « La vie ne vaut pas le coup qu’on se donne la peine de la quitter. » »

 Il me répond:

—Merci pour le tuyau…

Nous rions…


Ce soir projection du film de Clémentine Poidatz: Lupa


« Que pourrais-je bien te raconter.. Nanananana

Je chantonne.

Echange de SMS avec R. et E; et C

Album des douleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut