OMAR m’a TUER ( bis)

Ah je viens d’avoir ce que l’on appelle une sueur froide. Ce n’est pas parce que cette nuit j’ai conversé avec ???? en me penchant sur son cercueil, non. C’est une autre histoire:

Hier , en promenade familiale,( et après un déjeuner place du marché Saint-Honoré où je rougis encore d’avoir fait le choix snobissime de coquillettes au jambon, bref), je m’arrête soudain pour voir passer un  monsieur très mince, très grand.De l’allure comme on dit. Et avouez, que l’allure est rarissime. Il porte un pantalon de flanelle gris et un pull sombre, noir ou gris foncé.

Il semble très vieux et marche lentement. Il est beau. Une élégance certaine.C’est Omar Sharif. Je ne dis rien à personne et savoure seule ma découverte puis je vais vers C:

—C’est Omar Sharif. Merde alors C.. regarde, c’est Omar Sharif!!!

Je suis assez émue de le voir pour la première et dernière fois je suppose. Je le suis un peu.

Il tourne à droite rue Jean Mermoz, marchant lentement près des façades.

Ce que nous constatons avec C. est l’étrange couleur de ses mains le long du corps. Je dis que l’on croirait que la mort s’est déjà posée sur ses mains-là et qu’elle va continuer son invasion. Il est encore très beau cependant.

Puis à l’instant, je vérifie l’orthographe de son nom et tombe sur ceci: 

« Omar Sharif, né le 10 avril 1932 à Alexandrie était un acteur égyptien d’origine libanaise. Il est décédé le 22 septembre 2012, à l’âge de 80 ans. »

Je me dis que Damned, je l’ai tué. Le 22 c’était hier!! Je n’en reviens pas de mes pouvoirs divinatoires.

Je poursuis la lecture de Necropedia et cette fois-ci je lis:

« Omar Sharif, né le 10 avril 1932 à Alexandrie était un acteur égyptien d’origine libanaise. Il est décédé le 24 septembre 2012, à l’âge de 80 ans.

Capture d écran 2012 09 23 à 14 04 53



« Une nécrologie anticipée est par définition une nécrologie rédigée AVANT le décès de la personne. Les agences de presse ont dans leurs tiroirs la nécrologie des grands de ce monde encore vivants, rédigée et prête à être publiée.
Il ne s’agit en aucun cas ici, de l’annonce d’un décès, ni de son anticipation. »

Eh bien, c’est de mauvais goût ce genre de choses. Tiens , Bruno Solo est servi aussi….!!!!

Capture d écran 2012 09 23 à 14 13 42





Ils ajoutent que ceci est à l’usage de journalistes pressés. On rêve!!!!

__________________________________________________________________________________

En passant devant les vitrines du 8eme arrondissement nous sommes affligés par tant de laideur: Vêtements pour enfants immondes. On voit déjà l’horrible petite créature taper du pied dans sa robe à 800 euros. Un adolescent blondinet descends d’un taxi , sans doute en provenance du Racing, tout en blanc avec son sac-100 raquettes. Chez Louboutin, c’est la foire. Queue devant. Je pense qu’il devrait s’associer à Hermé pour que l’on gagne tu temps et que l’on puisse manger des gâteaux comme des porcs en essayant les chaussures. Là , des mules pour homme à faire pouffer de rire un être humain digne de ce nom. Elles sont posées devant un fauteuil Grand siècle. Il y a aussi cet endroit  » L’atelier du sourcil », lieu indispensable je pense. Un homme et une femme habillés en Arnys, le magasin le plus ridicule au monde passent…

Quelle futilité, quelle sottise. Un type fait ronfler son Aston Martin. Les bras m’en tombent ( ceux d’Omar Sharif…). Des horribles chaussures leopard avec des imprimés-notes de musique sur ce que j’appellerais la base, des talons en forme d’arc.

Exutoire des pauvres/ Nous entrons chez Colette, et tout le monde OSE entrer chez Colette puisque le magasin est  blindé. Je ne regarde rien, je monte et me tiens là, nulle part. C’est terrible.Ces visiteurs fashion, pourquoi sont-ils là? Hum… Moi je pense qu’il éprouvent -on leur laisse éprouver -un instant la sensation d’être riches et de pouvoir toucher des choses très chères, des robes à 2000 euros par exemple. Oui ils peuvent, ils ont le droit de prendre le porte manteau et même d’essayer!!!.C’est comme aller dans les animaleries le Dimanche. On a pas les moyens, pas la place pour un chien, mais on peut le prendre dans ses bras. Ca détend tout le monde, on cesse quelques minutes d’être un chômeur ou un CDD .

Et puis ils repartent sans rien ou avec un petit carnet, petit truc vendu en bas. Berk. Cela fera des conversations terribles au Quick le soir. 

LN courrèges




0












Là  dans la boule c’est moi chez Courrèges. Le magasin est très beau je dois dire avec les couleurs vives, le orange et le rose et la petite vendeuse noire très sympa. Sa boss s’approche:

« No pictures please ».

Do I answer in english me dis-je??? No… Je confesse un peché de narcissisme et fais une longue phrase tarabiscotée… Pour une fois que je tenais dans une boule de Noel….

Ah j’oublais une affligeante histoire de plus.

Le matin alors que chargée de 3 rouleaux de filtres Lee, je remontais sous une pluie battante la rue des M, me vint à l’esprit ( « m’e piovuto niella mente », comme aurait dit Pinocchio,) qu’un petit pot-au-feu après le théâtre serait bienvenu. J’entre à la boucherie, commande mon bazar et pendant le sciage des mes os ( enfin des os) j’écoute ceci:

La dame est grande, anglaise mais parle très bien Français. Les vendeurs sont du genre Parigo.

Je vudrais du Boeuf ( appuyer sur le Beu), voyais vus, je vais vus lire le recette. ( Elle attrape son iPhone et lis sous l’oeil consterné des bouchers). Il faut Absolument que vus me disiez comment Vus, Français, vus mangez le Boeuf.( appuyer encore sur le Beu) .Car  c’est un diner pur des Français…

Soudain elle interrompt sa lecture et dis face aux viandes, charcuteries, côtelettes et poulets….

—Oh, je dis maintenant avant d’oublier… avez vus des huitres fumées ?? ( alors là les bouchers… ).UI des huitres fumées il dissent que c’est délicieux dans le recette de le Boeuf (( appuyer sur le Beu)

Man power

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut