Scanneur scanné/ reflexions sur le ridicule

Je poursuis quand j’y pense ma collection de scanneurs piègés par leur machine avec au bout de l’index un truc en caoutchouc

Hier soir délicieux moment à beaucoup rire chez E. et V. Le grand G.G était là et ponctuait ses phrases comme à l’accoutumée- c’est naturel- d’une sorte de cri d’animal préhistorique désopilant.

Remontée à vélo. Récupère A.et C. dans le coin où ils finissent leur pizza. Ce matin petit déjeuner ensemble. Puis je ne bouge pas et travaill pour Angers. Regarde à nouveau les films de Fischli et Weiss qui me font rire. ( the point of least resistance)

ScanneurCapture d écran 2012 09 29 à 20 26 48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut