« Qu’il le porte lui-même… » dit quelqu’un

« En 1953, Nasser considérait le port du voile comme ridicule… »

Et écoutez attentivement ce document,la foule , les rires. Quand l’idée du port du voile est saugrenue… A méditer vraiment et à faire circuler…. D’urgence….

« Ma vie et mes films »

Hier on a joué avec François. Je ne démarre pas assez vite. Mais j’étais contente. Puis il m’a proposé de venir chez eux diner le soir. Ok. C’était très agréable. Je ne pouvais faire autre chose l’après-midi que de regarder l’heure, angoissée à l’idée que le téléphone sonne et que la voix n’ait pas tenu. Je me suis ennuyée à mourir, ne trouvant rien qui me captive. J’ai décidé de regarder à nouveau  l’affaire Cicero. Puis C. est arrivée comme un charme avec du bazar. Elle vide son appartement avant son départ et doit laisser un peu de place aux autres. On est allées acheter un petit enregistreur Tascam, très bien, puis essai de sa petite caméra Canon. Je n’aime pas beaucoup. C’est assez compliqué les réglages et elle a eu des problèmes d’entrelacement.

Il fait soudain tellement beau que je n’ai pas voulu me piéger toute seule et rester accroché à l’ordi sur lequel, disons le , je n’ai rien à faire. Rien en cours.

Ce matin tennis encore. Mais le vin blanc est incompatible et j’ai souffert. Ne voyant rien venir, n’ayant pas de poids, avec des gestes parasites pour compenser mon manque de déclic et mon retard.

J’ai pris le vélo direction le Wepler qui a une terrasse ensoleillée et agréable. Pour lire, c’est bien. Il y a plusieurs garçons, dont un qui sert vivement, plaisante, et séduit. Puis il y en a un autre plus pataud. Il n’arrive jamais. J’ai attendu trois quart d’heure, ce qui ne me  dérangeait pas du tout. Par contre le couple à côté qui avait déjeuné là, s’est découragé et est parti sans payer. C’est ce que j’aurais fait. Puis comme je lisais je pouvais voir les mouvements. J’en ai déduit qu’il était quand même un peu gourde, comme accablé par les événements et que ça ne pouvait pas marcher. Les gens ont attendu, attendu….

C’est très agréable de lire Renoir et surtout lorsque l’on connait son élocution,la richesse de sa langue, son timbre. A propos de timbre, la voix de R est encore bien voilée… Il a aligné les deux d’hier sans émoi semble t-il. Bon.

Et à propos de Renoir , il a fait des essais de voix pour lui  pour quoi? Zut…

Retour en haut