GRI-GRIPPE

Bon, ça y est ça ne m’amuse plus d’avoir la grippe.

Lundi, journée passée à France-Culture et à tousser comme une bête. Je renonce au projet d’aller à la Fondation Cartier pour y écouter voir E.S et différentes choses. JC passe et me colle les antibiotiques.

Depuis je dors et dors. Sauf hier où j’ai tenté une sortie vers la MR. Mais aujourd’hui re-KO

Je n’ai pas pu aller à la conférence de  Anne au Collège de France et suis en train de l’écouter. Cahin-caha.

Mais quand on cesse de dormir tout le temps on commence à s’emmerder sec.

keep-calm-and-love-life-2389

J’ai aussi regardé des films dans le coffret des Cesar. C’est terrible. Le pire de tous étant un film sur l’adolescence imaginée de Nino Ferrer. Quelque chose de bien cucu.

Le film de Resnais « Vous n’avez encore rien vu » : Son titre est valable surtout pour moi qui ai calé rapido. Un truc pas mal sur les Lumières au Danemark, De rouille et d’os, ne m’a pas non plus transportée, et puis jsais même plus ce que j’ai regardé. Sauf quelques courts métrages qui m’on plu: Ce n’est pas un film de cow boys de  Benjamin Parent , le cri du homard qui est a mon avis un super mauvais titre mais c’est pas mal, Fais croquer qui est assez drôle, Jeunesses Françaises qui rappelle quand même Hitler connais pas de Blier, sur la route du paradis dans le rayon Rom-bidonville.

Mais le grand mystère est pour moi tous ces longs métrages qui sortent de je ne sais où pour aller nulle part….

 

 

 

Discours macaronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut