les otages

Capture d’écran 2013-02-26 à 21.12.52

Ce que je me disais en voyant ces images, et c’est terrible c’est que je trouvais que c’était beau . Ben oui. Le » décor »: Le drapeau en Noir et blanc, les types en treillis avec des sortes de chèches cagoules à damier et à rayures; les motifs à fleurs les couleurs verdâtre et rose.

Beau m’est venu avant grave. Je scrutais l’arrière de ce décor et n’écoutais pas.

Batman-Vintage-batman-6637255-1024-768

Picardie

En rentrant en train ( journée grisou, retour au pays, contrôle des rues, achat d’un pantalon pour faire quelque chose, arrêter son regard quelque part. Bref.) Défensive rapport à Goodyear

Une photo dans la vitrine d’un notaire…. L’entrée d’un maison de Maitre comme on dit sur le Boulevard Saint Quentin.Devant cette image j’ai 16 ans ou 17. J’ai plein de cheveux que je voudrais raides et qui ne le sont pas. Je suis avec les amis et leurs parents ont laissé la maison. On dort tous là, par terre. Pierre et sa soeur, celui qui avait un grand cache-nez, Hélène… Sais plus. La première à la Cité Scolaire.Un qui avait un nom espagnol??? Ramon?

Je me refuse à regarder ces sites où l’on retrouve les gens avec qui on est allé en classe….

J’observe d’un peu loin la cathédrale et je me vois sous le soleil le jour de ma communion. Ma fierté, je l’ai dit quelque part, est de ne pas avoir cédé et de porter mes chaussures noires.

L’Impératrice  et ses colonnes où j’achetais mon mille-feuille est un infâme boui-boui à sandwiches et salades. Des sandwiches dégueu il y en a plein la ville….Des rues piétonnes. Pas de cinéma de rue. Plus. Le palais de justice. Le General Leclerc bras le long du corps et qui donne l’impression qu’il va décoller comme Batman ( Sculpture des frères Jan et Joel Martel )

Je me dis qu’il faut quitter les villes où l’on est né. Ne pas y vivre. J’ai bien fait.

Je n’aime pas l’odeur de ce train. La même odeur depuis la nuit des temps. Les vitres sales.La lumière glauque.La tablette… Le skaÏ marron autre fois. Creil. Clermont . Des mots que je ne veux plus entendre. Je veux arriver directement dans le jardin, sur la balançoire, dans la cuisine avec ma mère qui corrige ses cahiers et mon père pas encore rentré des chantiers… Avec La piste aux étoiles ce soir.

Non, ce que je voulais dire c’est que finalement sur le net, je-on cherche L’IMAGE. Celle qui tout à coup apparaitra, parfaite, idéale.

Quand je passe des heures dans les banques d’images je cherche L’IMAGE. Mais quoi. Et change t’elle d’un jour sur l’autre? Sans doute…

En rentrant j’ai lâchement rasé les murs pour éviter les Russes. Je ne peux pas les sauver

Capture d’écran 2013-02-26 à 20.56.01

Retour en haut