L’origine de l’âne

Je ne commence jamais par où je voulais. Ainsi , je n’avais aucune envie de parler de l’image qui suit. J’aurais plutôt attaqué avec les fumées blanches, le souvenir que j’en ai quant à Rome; chez A. nous guettions. ( c’était en 1978 pour Jean Paul I  et j’étais allée en reconnaissance avant de séjourner quelques années plus tard).

Ces cérémonies m’épatent littéralement. J’aime le théâtre et les rituels, j’aime qu’il y en ait. ( Récemment les cloches de Notre-Dame…)

Mais je me dis que tout ça quand même… En plus j’ai l’impression que la vérité c’est le film de Moretti et que ce que j’ai vu hier soir en rentrant n’en est qu’un reflet!!! Les images de Piccoli et de François I se superposent . Je ne dis rien du portrait de Francois Ier  par Clouet!!!

Et puis tous ces gens place Saint-Pierre. Tout n’est pas perdu si on croit en quelque chose … Le Vatican doit être néanmoins un joli panier de crabes , avec les enjeux politiques, le pouvoir etc…

Si j’aime l’apparat, les Suisses sont quand même grotesques. Bon bref.

Tiens la rudologie c’est quoi…

( Oh Sinatra, c’est bon, ça… such a lovely day... Nananan… fly with me -et pas to the moon-Orchestre de Quincy Jones).

Tiens… on va filer des armes aux rebelle Syriens…

« Diable soit de l’âne et de qui me le bâta »

Mais en la rangeant, cette image  dans Documentation 2013 je trouve ceci que j’avais mis de côté sans vraiment regarder;

Capture d’écran 2013-03-14 à 09.09.32.

Voyez dit la bonne commère quand le bonhomme fut de retour , l’âne est témoin de ma fidélité

Der Packsattel ce qui veut dire bât

Tiens tiens, Subleyras. Je ne connais rien de ces images. Jamais vu ça??? Quelqu’un sait quelque chose?

âne-nu

Celui ci est au Musée de l’Ermitage

Ce qui est génial avec le net, c’est justement cela: trouver, chercher, fouiner.

Sur Google books:

Capture d’écran 2013-03-14 à 09.22.27taxte âne-nu

… Donc le mari-peintre avant de partir en voyage peint sur le bas-ventre de sa femme un âne.

A peine a t’il le dos tourné que l’apprenti et l’épouse -à-l’âne … On aura deviné. Hum hum !

Ah mais voilà que l’âne est effacé à moitié et qu’il n’en reste que la tête et la queue. Ils y sont allés un peu fort semble t’il!

L’apprenti répare .

« Ce jeune homme lui dit qu’elle ne se mit point en peine et qu’il en savait assez pour en repeindre un autre:

Il prit aussitôt les couleurs et le pinceau et se servant de ce qui restait de l’âne, acheva le reste.

Mais comme il n’avait pas vu auparavant comme il était fait, il le peignit tout bâté, au lieu que le Maitre l’avait fait tout nu.

Au bout de deux ou trois jours le Maitre revint… Damned!!

C’est drôle non??? En tout cas moi je suis contente de cette découverte.

Bon, si le mec qui contrôle le chauffe -eau rappliquait je pourrais aller continuer cette horrible peinture.

Hier , Plateau. Assez belle expo je trouve puis un verre avec V. à Pyrénées. On rit encore après s’être quittées en s’envoyant des emoji évocateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut