fb

On a du mal à croire qu’il n’y a pas que des conneries sur face Book. Mais il n’y a pas que des conneries:

André Markowicz

Philippe Mianes

CAFE SOCIETY

Pascal Zamor

et sans doute plein d’autres. Je n’y passe pas ma vie.

Mais c’est vrai que je pense toujours qu’il n’y a que des images de gens à l’Happy-hour super heureux, happy-happy on est contents-cools, des tranches de pizza, des grimaces tordues, des trucs prétendument « marrants », des gens qui se photographient en tenant la pyramide du Louvre ou la tour Eiffel dans la main, des nouveaux-nés, des albums de famille, des animaux… heu…. Et bien c’est tout.

J’ai envie de ne rien faire. Et il faut préparer ce fichier pour Paris-photo.

J’ai envie de regarder un film et comme personne ne me voit pourquoi pas Dragonwyck pour la centième fois?

Lever 8 h

Capture d’écran 2013-10-13 à 08.22.06

Avant de partir j’avais revu l’Homme invisible de Whale ( vu il y a longtemps sur les boulevards) , histoire de me donner du courage.

Je suis contente de m’en être tenue hier soir au Perrier et au coca. Je n’avais pas trop envie de parler. Plutôt être là et regarder. Mais surtout ne rencontrer personne, ne pas raconter ce que je fais… Quoiqu’en général je préfère écouter sans parler sérieusement de moi. Objectivement dans ce type de soirée j’ai l’impression que tous les gens sont vieux.

—Et toi ?

—Moi et bien c’est vrai que ça va devenir un désastre de croire que je viens de passer mon bac ou que je sors du cours de gym!!! R. a la même sensation en général. Et il  en a 25 de plus que moi !!! Je me souviens de notre fou rire il n’y a pas si longtemps à X. Coincés, impossible de partir une fois qu’on s’était rendus compte de l’assistance « chanceleuse », (du verbe chanceler).

Puis il y a les carrières ou la carrière, le bazar. Le sérieux… Eu plaisir à parler avec Frederic. Et restée sur le canapé à coté de D. Pas eu le courage de parler à des amis pas vus depuis longtemps… Il y a des jours comme ça.

J’ai esquivé une fois le  » Qu’est ce que tu prépares ? » de J.J. Mais « il y est revenu » et j’ai dû …. Incroyable tous les gens qu’il a croisés.( c’est très intéressant son « Hors Champs » du 19.02.2013. ( je ne trouve pas les autres ….)

Ah si là…Il connait la Comtesse Marcello!!! C’est dingue ça. Me parle de son mari Timothy qui était peintre, de sa maison à Hydra, du portrait du doge Marcello par le Titien. Il était aussi très étonné que je la connaisse. Il faut que j’y retourne absolument cette année.C’est prévu. E. s’occupe du dérushage. Je ne sais plus du tout ce qu’il s’y dit. J’ai retrouvé sur Final Cut, l’extrait où elle parle de la fausse séance Mescaline avec Matta et Michaux. C’est drôle.

Je racontais que j’avais l’après midi même trouvé des images sur you tube de Timothy Hennessy. Et une espèce de document où on le voit dans un lit à la fin se sa vie…

Nous en venons au magnifique film de Mekas? sur les derniers moments de la vie de Ginsberg. Brr… La cérémonie Boudhiste, le lit…. J’en ai déjà parlé quelque part.

J’ai filé à l’anglaise. En sachant que l’o dit en Angleterre  » to take French leave « Tiens je regarde d’où vient cette expression , ça m’intrigue depuis un moment: « L’expression proviendrait de l’ancien verbe « anglaiser », pour « voler ». Par la suite on aurait utilisé « filer à l’anglaise » pour désigner la façon discrète dont part un voleur qui vient de faire son coup. Par analogie, on a aussi vu apparaître l’expression « partir comme un voleur ».

Hum. C’est pas très marrant.

F. a qui je confiai mon désir de m’éclipser me racontait qu’u XVIII il était inconvenant de saluer en partant. Rt bien je suis la reine du 18. Comme punition j’ai pris le métro en sens inverse. GRRR.

Lebel-JJ-Pour-conjurer-l-esprit-de-catastrophe-62

1962/ J.J Lebel Galerie Cordier

Et avant de partir au tennis , un petit tour au Rijksmuseum

adriaen van utrecht

Retour en haut