le mail de PVC

« Qu’est-ce autre chose que la vie des sens qu’un mouvement alternatif qui va de l’appétit au dégoût et du dégoût à l’appétit ? »

Anachorètes, Succubes Lascifs, Adulateurs et Contempteurs, Saintes profanes, Simples et Evidents Amis,

La toupie, la boule, le balancier.
Je reviens.
Le concours de bites permanent (kicé kila la + grosse fréro !) et ce moment où tu te vois, toi le gardien du temple, devenir bêtement comptable de tes heures ouvrées m’avaient fait lâcher prise, éteindre un désir, rogner une vocation, taire un savoir-faire, cracher sur le travail, maudire une enfance, douter d’une technique à parfaire…
Alors j’ai voyagé. J’ai vécu. Je suis allé ailleurs, souvent aux deux bouts du même spectre (ATTACK – DELAY – SUSTAIN – RELEASE). En tête : la certitude que tout est question d’échelle (SCALE) et de malentendus (RANDOM). Je rencontre des gens. Je gagne de l’argent. Je « mets à profit des expériences » et « développe un réseau ». J’oscille, wildly.
Tout ceci pour dire que « refaire l’acteur » me chatouille pas mal aujourd’hui (merci AW, merci YG, pour ça). C’est un nouveau désir égoïste où cette fois l’ego (narcisse) est mort. Je suis 1 outil.
Je suis 1 outil prêt à être employé pas n’importe où et n’importe comment, ni même à n’importe quels prix. Simplement, je suis 1 outil disponible, remis sur le marché.
De marteau sans maître, je me mue en marteau sans tête. Passez le mot si jamais.
Je suis là.
Je vous embrasse.
pv

 

 

I see you

Travail.

Je suis contente du livre.

Sans rapport ( ah ce qu’il m’énerve ce mec qui démarre sa moto-qui-ne-démarre-pas) tous les matins à la MÊME HEURE exactement…)

J’ai encore beaucoup à faire pour lutter contre  » des grognes  » et des agacements .

Pour calmer le jeu, ne pas envoyer de mail incendiaire.

Dans la langue courante, on dit « envoyer chier »  ou  » ne pas envoyer chier ».

C’est plus clair.

Savoir être indulgent, essayer de comprendre ( on se demande quoi parfois)

Dans la langue courante on appelle cela  » s’écraser » . ou être intelligent.

Sans rapport

E. est venue Vendredi enregistrer. C’était bien de l’entendre lire Rilke à nouveau

Bon.

Le suite ( en private …)

Sans rapport

Sinon, je ne cesse de travailler. Dimanche commencé à Argenteuil à 7h. retour 18h. Puis travail ici sur l’ordi.

Hier RV pour l’interview à Pantin. C’était très agréable.

Retour maison. J’oublie le rendez-vous d’après à la MR. J’ai horreur d’oublier un RV et cela m’arrive très peu souvent. Puis Nogent ( vérifier, déposer les factures )

Pluie plus que battante.

Récupérer à Nation la batterie pour les moteurs, métro. Hop Camille m’attend pour me montrer le montage .

Sushi

Lit.

 

Retour en haut