Une pensée sur «G»

  1. Ce chien est laid, il s’est avalé lui-même car il s’insuportait.Une sorte de Narcisse dénoyé…il est plein de graisse, et son souffle est une solide souffrance. Nez plissé…pauvre de lui, de moi qui se pince sans rire.
    Bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut