Couvertures de survie

Aujourd’hui je vais essayer de ne pas râter ma visite comme hier avec les amis du MAM. Simplement j’étais en promenade (! ) et j’ai oublié. Suis allée au Louvre, Le Louvre quand il pleut des cordes c’est ce qu’il faut. Objets, tapisseries, armures, ivoires, or, vitraux. Bâillements ça et là. Chinois fatigués devant une tabatière, une montre et autre objets qu’on regarde d’ordinaire à la va vite. J’ai déambulé avec plaisir dans des endroits magiques ou franchement ennuyeux ( les chambres royales, princières, ou chambres tout court, la vaisselle ( sauf les incroyables « monuments » de table en argent, couvre plat, cloches et j’en passe.) C’est incroyable de mode de vie. On imagine mal.

Bref.

Le matin ,c’était amis Palais Tokyo ou plutôt amies car je crois qu’il y avait peu d’hommes.

Le soir suis allée voir Good time.Quand on vit seul, le cinéma c’est bien. C’est mieux que les pâtes dans la cuisine et les mondanités. Il faisait un froid de canard dans la salle. Je ne sais pas ce que je pense du film. Les acteurs OK, mais les réalisateurs. Sensation de trop de son, trop de musique. Saturation. Sensation, d’avoir déjà oublié pas mal de choses. Hum:”L’électro nerveuse d’Oneohtrix Point Never donne à l’errance nocturne de Connie la violence hallucinogène d’un bad trip.Good Time est tout à la fois un film sur New York ( HEU ), la drogue ( HEU)  et la fratrie ( OUI). Trois malédictions, semblent nous dire les frères Safdie.”

Je range, je range. J’ai acheté des sacs. Dois passer chez Emmaus, descendre des trucs à l’école, aller à Argenteuil. Ce sera pour demain. Samedi Galerie.

Confidentiel:

Au moment ou je parle je suis révulsée par un tweet- image de Boltanski dans son expo je ne sais ou: Biennalsur. Des videos (videoinstalación “Misterios” realizada en la Patagonia  ). Bon si je raccourcis le truc, je décrirais en disant qu’on voit des images de la mer ou de glaciers qui fondent =réchauffement climatique et devant en vrai des couvertures de survie = migrations  . Expo charade? HÉ????Mais CA VA PAS? MAIS T’ES DINGUE COUSIN? On a compris? Tout le monde a compris. C’est clair. Moi je ne comprends pas que l’on fasse ça. Qui paie les voyages en Argentine pour y inventer de telles inepties, de tels poncifs. CA ne dénonce rien dans des expos d’ambassades, ou tout le monde est bien au sec. C’est indigent ou sénile ou les deux ou vite fait. Merde. Dans ces cas là il faut reverser l’argent. Et B pose devant son oeuvre en plus. On rêve.Je ne voudrais pas faire ma « nicole esterolle/ AU secours ) mais quand même. EN finir avec l’extension du pire.

Mon idée à moi du jour : Des couvertures de survie Vuitton ou des housses de cadavre d’une autre marque, Prada ou autre et en couleur pour qu’on puisse pas voir qu’il y a des morts dedans. Pis une housse blanche pour moi et on voit juste ma tête passer et on comprend que l’artiste meurt aussi et dans quelles souffrances ( une idée nulle parmi tant d’autres que je chasse immédiatement, on est d’accord? ).

Putain. Ca m’énerve.

Ca je veux bien, mais la bonne conscience non:

Mon prochain projet, ce sont de grandes trompettes ou plutôt de grandes trompes que je construis en ce moment et qui seront installées sur des pylônes en Patagonie et quand le vent va s’engouffrer à l’intérieur, elles recréeront le chant des baleines. Elles sont situées sur un site extrêmement difficile à atteindre en bordure d’océan, où il y a un sanctuaire de baleines. Ce n’est pas secret, mais personne ne va jamais y aller. Je réalise des vidéos et des photographies. Voyez, c’est cela la construction d’un mythe : un homme a essayé là-bas de parler aux baleines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut