Une pensée sur «La peinture à Dora encore»

  1. Une des choses que j’aime dans votre blog, c’est qu’il faut parfois faire ses recherches, « y mettre du sien », pour savoir de quoi il s’agit, de quoi il en retourne, question de « retomber sur ses pieds », « de poser ses marques ». Belle découverte de Le lyonnais et de votre interpretation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut