DAYS

 

« Quelle sorte de journal souhaiterais-je  ? Quelque chose de tissé à larges mailles, mais sans négligence. D’assez souple pour embrasser tout ce qui, grave, léger ou beau, me vient à l’esprit. J’aimerais que cela ressemblât à quelque vieux bureau profond, ou à un vaste fourre-tout dans lequel on peut jeter un tas de choses sans les examiner. J’aimerais y revenir un ou deux ans plus tard, pour m’apercevoir que ce chaos s’est trié de lui-même… »

Virginia Woolf

La beauté comme geste politique +

Ce qui n’ a pas de prix                                                                                           Annie Lebrun

 

En vrac

Ca va mieux et la peinture semble repartie !!!Donc ce médicament arrêté brutalement on n’en parle plus. Sevrage express.

Entendre Annie Lebrun

Gare saint Lazare fermée et soupirs

Sonia au café et papotages

Bobigny/ Decor et répétitions étranges= Mourir d’amour enchaîné

Bobigny: La fabrique des monstres de JF Peyret= Rire aux larmes au théâtre. Jacques Bonnafé purement génial

Berlin et Berlin.

Hemant me répond quant aux broderies et ses usines en Inde. Yesse. Y aller un jour? Pourquoi pas

Projet Nicole. RV la semaine prochaine à Bobigny pour avoir des conseils.

Aide à l’écriture/ Fondation Hermes

Le plus marrant et je n’ai pas le temps: L’academie des Beaux-arts qui me demande des éléments pour une présentation hier= Un coup d’épée dans l’eau . EMOJI EMOJI EMOJI !!!!

+

Si j’avais fait les costumes , ils auraient été tous noirs

Une pensée sur «DAYS»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut