PESSOA À PRESENT PASSE


Pessoa et les hétéronymes. Qui parle ? On dirait Claude Arnaud. Ah oui c’est lui.  Tiens en parlant de livres ( enfin oui de sortes de livres… ) j’ai écouté l’émission de MR sur une fille qui aux éditions de Minuit ( bizarre ) a publié un truc qui a eu le prix des étudiants. Peut être que c’est bien, mais la fille qui a la tête que j’avais imaginée pour elle, était bien proprement lisse. On a rigolé plusieurs fois… en se regardant comme si on ne le croyait pas. Un garçon tout aussi lisse disait des conneries. Et elle ponctuait de «  voilà » tout le temps,ses récits ou explications, enfin les machins qu’elle disait. Cependant voilà semble une maladie en voie de disparition… J’espère que porosité  suivra au cimetière des mots ( LTI !!!!! )

Je compte bien aller voir cette peinture lors de mon prochain voyage à Florence en Février: Andrea del castagno. Ai repris la lecture du Fra Angelico de Didi et c’est vraiment passionnant. J’adore les questions: Que voyaient les moines en passant dans ce couloir? Ces projections de peinture, ce dripping qui n’en est evidemment pas???. Que nous disent ces surfaces de faux marbres, de peinture aspergée comme pour le baptême ou l’extrême onction. Les figurae. Oh oH. Bon couchée tard hier. Tours de cartes au Artistes ( oh oui c’est celle là, comment avez vous fait ) et moments très drôle au Balto avec un client bijoutier. Grivoiserie et rires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut