Noel Hier

J’étais d’humeur moyenne ce matin. Ai tenté de travailler. Me suis fait une délicieuse soupe de poireaux . Tourné, viré, rempli la gueule de la cheminée qui dévore. Ai décidé d’aller marcher et c’est toujours la meilleure solution. Il faisait au départ un peu gris, mais le ciel s’est dégagé et c’était magnifique . Le mont Mezenc en face. J’ai regardé longtemps ce paysage que je crois toujours connaitre par coeur. Devant l’église de Montarcher où R. adorait venir. C’était une sorte de pèlerinage. Je suis rentrée avec la nuit comme on le voit sur l’image. Hier dans la salle de cinéma-« bed », j’ai regardé un film de Raoul Ruiz. Trois vies et une seule mort. J’ai calé aux deux tiers. Si j’ai regardé longtemps c’est que Mastroianni est merveilleux. Melvil P. aussi d’ailleurs si jeune.( c’était sympa cette soirée ici avec HL quand ils ont fait une halte ici. ) M.M est mort en 1996 date de sortie ( de tournage ? ) du film. C’est son dernier rôle. Mateo Stranio oui, mais le film est ampoulé ou plutôt lourd. Trop de tout.

Les acteurs ont toujours un dernier rôle. Chacun vit des  » dernières choses « : Le dernier tennis/ on ne le sait pas, La dernière visite à quelqu’un, le dernier été dans la maison à la campagne. Je pense ici à Janot, le voisin du hameau qu’on ne reverra sans doute pas. Ils étaient lui et sa femme partis s’installer dans un truc médicalisé, et lui contre toute attente a disjoncté. Il avait perdu ses repères. Il est présent dans une vraie maison de vieux, à une dizaine de km. Je n’ose pas essayer une visite. Sa femme est dans un autre établissement. R. l’autre jour m’a annoncé qu’il n’y avait plus sur le muret la collection de nains et autres animaux. Plus de fumée qu’on voit de loin. Dernier été en 2021. Fini.

En marchant assez vite tout à l’heure et en surplombant le tennis recouvert de neige , je me suis dit aussi que je devais prendre plaisir à cette marche. Est ce la dernière? On ne sait jamais. Si c’est le cas la regrettera t’on? C’est certain. Le temps se couvre, la dernière région se rapproche. La mienne, celle des autres, Henri qui a failli y passer.

J’envoie à un étudiant des photos de Pope. Je lui avais conseillé d’aller à l’église orthodoxe.

Ecouté d’une oreille une émissions Auroville. Regardé des images de Ouranopolis d’Anne et Patrick Poirier.

Regardé le travail de Ecologic studio et aussi Dissect. Bon.

C’est quand même bizarre d’être seul à Noel. A l’instant SMS pour m’inviter boire un verre. Mais je résiste. Je résiste à ce qui n’est pas vraiment une tentation. Mais je me méfie de moi. Un verre ce serait bien mais on se laisse vite embarquer.

Retour en haut