Marre

Je n’avais nullement l’intention d’écrire, mais la page s’ouvre alors .

IL FAIT BEAU

Vu le professeur T après des examens ( regarde en haut, regarde en bas !J’ai suivi les points rouges, regardé les lignes rouges ). Bref. On me dit que je n’ai rien. Une mini manip courante pour ce truc et me voilà partie et ça va. Le professeur est drôle et on parle davantage de littérature et d’art que de mon oreille interne. Il me filme en train de raconter mes sensations de vertige . Je me crois sortie d’affaire mais le lendemain ça tangue un peu ce qui donne une perception pénible et démoralisante. Hésiter. C’est bien la pire des choses. Se dire, si je pose le pied par terre est ce que c’est OK.S’observer. Tendre l’oreille si on peut dire… Du coup, faire venir les étudiants au café plutôt que d’aller à Saint Germain qui me semble être à 1000 lieues.

Aujourd’hui ( été moyen mais je n’irai pas aux beaux arts comme prévu…) on boucle le dossier Montpellier ( j’ai enfin fait les maquettes, écrit le texte, dessiner ce qu’il faut ). On verra bien . Le principal est que ça me sorte de la tête. Visio pour Nantes. Ca avance correctement.

Paris suite-Un point en avant, un point en arrière

Impression qu’il y a une éternité que je suis partie. Fatigue + qu’ai je fait depuis le 1 ? Nantes , Beaux arts, Pommereule à la bourse du commerce, MM qui vient diner et c’est agréable. Il arrive alors que S. et D partent. Le 17 suis allée chez l’endocrinologue que je repousse depuis des mois. Maladie auto-immune ( un nom japonais ) . Apparemment je n’en subis aucune conséquence. Mais analyse pour contrôler. Un peu de chavirage à nouveau et aujourd’hui. Un peu comme lorsqu’on a passé du temps à Venise et que l’on revient sur la terre ferme. C’est franchement désagréable et je n’arrivais pas à dormir angoissée que j’étais. J’ai l’impression d’avoir pris 20 ans. Du coup RV le 2 mars dans le centre spécialisé pour ce genre de machin. Pff . Bon fin du bureau des plaintes.

Etant en avance chez ce médecin, j’ai découvert u magasin à la vitrine démodée. On y voyait cependant de magnifiques chaussettes longues en laine. Jamais je ne trouve ma pointure pour ça. J’ai eu l’impression d’entrer dans une boutique de province qui serait un décor parfait pour un film de Chabrol. Le Monsieur m’a parlé de ses laines irlandaises, du Conemara, et des pulls tricotés par des hommes en Islande ( Riddari ). Tiens je vais regarder. Effectivement ! Le chanteur d’opéra tricote pendant les pauses, l’autre échappe ainsi à son téléphone portable. Quelle saloperie ces téléphones quand on y pense. On a tous suivi le joueur de flûte!!! J’ai toujours aimé tricoter. Je ne suis pas une flèche mais c’est envoûtant. On ne peut plus s’arrêter.

Il fait noir déjà. J’ai enfin réussi -pour le RV de ce matin-a faire une maquette. Un mois pour réussir à ouvrir un paquet de terre et toutes les excuses pour fuir. Vendredi prochain la messe sera dite. Dossier envoyé etc. Donc à partir de fin de semaine prochaine LIBEREE. Je ne sais pas pourquoi j’ai bloqué à ce point; Mais bon.

Bientôt aussi aller à Bobigny pour voir un peu s’il faut faire des trucs pour le décor. Cet aprem rendez vous pour expo à Y. ( Mettre un seul film en plusieurs écrans, et des dessins? )Et poursuivre Marmottan-on a ri en faisant la maquette avec B. et J. Je sais ce que je veux faire. Ca va craindre !!!! Leopard presque à tous les étages !! ) et Nantes ( je sais aussi. Mon souhait est de retourner à l’atelier sans tanguer, de penser à quelque chose avec JC ( Thomas Bernhard ) de lire… Hier réunion Zoom avec INHA pour Festival d’histoire de l’art à Fontainebleau.

je découvre par hasard ( en retrouvant le keynote à propos de Fellini ) que Genevieve Fontanelle est décédée il y a 3 ans. Jacques a 91 ans. Mais où est -il? Je n’ai plus rappelé. Pas plus que d’autres amis de R.

Bon. J’avais commencé à écouter un cours du collège de France et puis comme d’hab j’ai pensé à autre chose.

La révolution de ces 10 derniers jours c’est le Tai chi et le massage de Maitre L. 5 heures!!! Qui peut le croire. un truc de dingue assez génial je dois dire. Avec ventouses !!!!!

Paris

Je n’avais plus envie de rester dans le Forez, je n’avais pas non plus envie de rentrer. Envie de rien, indécision. Puis cette expérience désagréable de ce que j’appelle tangui tanga/ à savoir le plafond qui chavire- sans doute un problème d’oreille interne, m’a affectée et surtout fait peur. Depuis j’appréhende. J’ai tout de suite appelé JC qui m’a rassurée mais depuis je m’observe et deviens un peu hypocondriaque. Se guetter , être à l’affût….

Ca n’est pas vraiment revenu, mais n’a pas vraiment disparu non plus. Sensation bizarre. Cet après midi test ( à la galerie où je suis allée Vendredi, tout le monde l’a )- et il est négatif. Etant fatiguée j’ai préféré vérifier. Ce matin premier cours de je ne sais quoi Taï chi? Je n’y connais rien. Mais ça m’a semblé plus interessant (et parfois similaire ) que le kiné et ses exercices. Grr dans le cours je retrouve P. qui dit aux autres Hélène est plasticienne. Mais merde !!!

En plus ça ne me déplait pas de faire ce type d’assouplissements, élongations, équilibrés et surtout de faire ce que l’on me dit, sans résister , sans réfléchir. De retour l’ascenseur était ( encore ) en panne. Oui fatiguée. Me suis branchée sur Arte et j’ai regardé deux films qui m’ont plu: Magical Mystery et surtout White Star de Roland Klick que je ne connais pas avec le merveilleux Dennnis Hopper. Quel acteur et quel rôle !

Acheté un bouquin sur la baguette magique, le dernier Agamben. ( Ai demandé à l’inviter aux beaux arts ) Assisté à une conférence sur « le goût du moche « . Le sujet m’intéresse, mais c’était trop superficiel, rayon instagram et mode. Bof. Je ne sais plus qui est la fille qui a pondu cela. Un peu charmante-charme. Mais je suis désagréable.

Pas grave. Deux jours aux Beaux-arts dans les Galeries droite et Gauche. Ce que j’appelle La mission Commando. On s’installe. On travaille. Point.

J’ai du travail. Allée à Nantes Mardi. Ils sont très sympas et accueillants là-bas. Ai visité le musée d’histoire qui est dans le château: Affreux.

Malgré des objets interessants et mal présentés comme le proues de navire, des éléments comme les balcons en fer forgé, les plans de bateaux négriers… . Et cette pédagogie sur écran, ce que c’est pénible. En fait on va au Musée pour regarder la télé. Ce n’est pas possible aussi peu d’imagination. Ou alors montrer des vrais extraits de film, d’accord . Mais là…. On en regrette stephane Bern.Et qui restaure avec l’aval des Monuments historiques ces lieux. Rien que l’entrée avec ces inventions design aussi moches , ferait rebrousser chemin…

Réussi quand même à pondre quelque chose pour Montpellier mais il faut continuer, idem pour Nantes…

Retour en haut