MOINS MOINS

C’est Andy Degroat, disparu il y a un an.

Moins on écrit moins on à envie de le faire. C’est de la paresse pure. C’est vrai que mes posts sont plus rares. Pourquoi? Entre les rêves que je ne raconte plus-animaux qui s’écrasent sur des murs et rejettent une couleur vert vif, rues de Los Angeles aux trois tunnels, rats, et objets que je regrette de n’avoir pas décrit) Le temps passe passe. Pas vraiment peint depuis septembre. Alors quoi. Les projets ( unlimited) les dossiers ( Gobelins) les expos ( Picasso Barcelone) Giessen, maquette et reprendre et chercher à nouveaux. Penser à l’expo de Mai… Date prématurée.

Les beaux-arts aussi. Est-ce plus de travail que l’an dernier. Peut -être pas mais plus d’attachement à chacun. Les cours autrefois on y passait, on avait ou pas son UC. Et puis voilà. Les étudiants souvent ils reviennent plus tard. C’est le cas aujourd’hui.

La lecture. Si acheter des livres c’est un peu lire-ce que je crois-alors je lis. Je n’ai pas fini le Umberto Eco, lu par contre Les chiens de Riga de Mankell. Et je dois si peu de temps après l’avoir lu, le feuilleter pour savoir  » de quoi ça parle ». Ah oui le canot pneumatique. Acheté le Pamphlet des pamphlets de Courier. Ce qui est drôle c’est le pamphlet concernant l’académie. Et la ville de Luynes. Je n’avais pas le moindre souvenir d’avoir commandé ce bouquin. Car ce qui se passe, c’est que lisant un truc sur le net, j’envoie tout de suite un mail à JV qui est le libraire à côté. Par contre je me souviens bien avoir commandé un bouquin sur Bram Stoker ( pas vraiment sur lui ) Le Bal des ombres », de Joseph O’Connor. Je ne connais rien de lui. Vous sentez vous représentant de la Irishness?

J’aime bien le traducteur.

La lecture c’est de l’écriture. Tout lecteur écrit l’histoire qui se déroule. A 12 ou 13 ans j’ai imaginé ce que pouvait être la vie d’écrivain. L’étape logique après la lecture. Hier soir en rentrant, Francois Angelier en parlait dans Mauvais genre.

Je crois que la maquette pour l’Allemagne est terminée. Vite retourner peindre. Repenser aux choses vues, à la fille qui parle seule au bar, aux fautes de Français de C. qui nous font tant rire, à la bonne pizza d’hier soir avec C et P. Les informations sans cesse sombres. La planète et les espèces qui disparaissent. Pendant ce temps là j’observe émerveillée mes 3 oiseaux et leur programme: construire, recouvrir le nid en prévision de. Je regarde attendrie aussi l’extrait de film où l’on voit Andy Degroat et le mot de Bob Wilson. Je regarde aussi cet extrait de sa spinning danse. C’est vertigineux. On ne s’est pas assez vus. Tanpis. Qu’ est ce qu’il m’a dit du Sphinx?

Demain Dimanche. Peut être ne rien faire avant de me déclencher pour de bon. Marcher ( comme cette semaine avec les grèves. C’est drôle de reprendre le métro. )

Marché jusqu’à Trocadero pour une séances de 20 mn en immersion avec casque, ordi dans le dos, capteurs. Ce qui est amusant , c’est de voir évoluer dans l’espace les gens en prise avec un monde qui n’existe pas. Ils se penchent, tendent les bras, reculent face à des événements dont on ne sait rien pour le moment. puis à notre tour on observe nos drôles de mains, un ami chinois qui est devenu noir, un vêtement que je ne porte pas. Ce qui est drôle c’est la sensation que tout cela est déjà vieux, passé. Les images sont dois je dire, affreuses. Mais peut être que c’est bien. Des géants, des architectures, des danseurs dans une virtualité totale. moi j’aimerais bien faire ça avec mes trucs.

Ce matin et quelques matins il me plait d’aller lire au café. Sans téléphone et sans ordi. Lire sans avoir la tentation d’en savoir plus sur une notion, une personne comme à l’instant j’ai fait. Qui est Trithemius, qui est Blaise de Vigenère… Et l’alphabet qui permet de communiquer avec les Anges de John Dee.. Et Montefeltro qui est borgne. Tiens tiens. Voilà ce qui se passe un Dimanche après midi, avec en fond sonore les oiseaux -encore un oeuf ce matin. Je l’avais prévu car ils cherchaient des matériaux pour tapisser l’intérieur du nid. Je finis de lire un truc et pars au Marché aux oiseaux. Mal de dents. Mal de dos malgré les deux seances. Après me restera la prière ou les cierges.

Christopher Lee « GRAND SAIGNEUR » sur ma table et au Chelsea and Westminster Hospital

Capture d’écran 2015-06-14 à 09.52.56

Table le 14 juin:

Machine a faire des trous pour classeur,pots, lecteur mini DV, clé dans une enveloppe avec film Nicole Stephane pour Sylvie Pras, lunettes, café, ordonnance, photo de R, clé, machin pour nettoyer l’écran.

Rêves à nouveau: Voyage en Chine et retour. Je ne veux pas y retourner, je ne trouve plus le chemin de la gare du Nord à la maison , et dans une rue il vient d’y avoir une fusillade: 5 personnes mortes ou allongées. Des couettes rayées dans de housses, je vais rater mon avion, la maison d’Amiens et ma soeur je crois. J’ignore ce que j’y fais.

L’élégance d’élocution de Christopher Lee en Français est admirable.

Ce matin au réveil, R avait sur sa main un rayon de soleil comme dans un image sulpicienne. Je regarde la dernière peinture que j’ai faite et je cligne des yeux tant je trouve ça immonde. Une sorte de portrait inspiré de Manckievicz. Zut les films que nous a envoyés la femme de P2B sont des blue ray et je n’ai pas de lecteur. j’aimais beaucoup Phillipe. SMS de Marianne . SMS de E. qui est près de sa mère.

Va se poser la question de  » qu’est ce que j’emporte comme livres et de toutes façons je n’en lirai pas la moitié! » Je crois que je pourrais passer tout mon temps à lire. Je crois que finalement c’est ce que je préfère et regarder des films. Un film sans fin ce serait bien, même s’il n’est pas très bon. Hier en zappant, c’est l’horreur totale, l’effondrement de la dignité avec une émission d’Arthur. Abject, humiliant, pas drôle. Terrible. Tous les invités ont je crois une actualité comme on dit et la pauvre Mathilda May se retrouve là-dedans. N’a t’elle pas pu faire autrement ( le propriétaire du théâtre de Paris, est aussi le Boss de  » vente privée » {avec sa queue de cheval, hum hum }. Alors. On achète des théatres comme des caisses de fringues. Idem.

Hier B2B était bien élégant, avec un bracelet en or que je ne connaissais pas. Il était accompagné de deux personnes Belges.Ce serait amusant de mener l’enquête. Ici une photo plus ancienne avec un collier d’or et sa couronne.Quand je vois ça je me dis qu’il faut que j’ose lui demander  de faire des photos; Mais son ami est un vieux Monsieur dans l’appartement et il ne va pas voir ça d’un bon oeil ( c’est le cas de le dire ). Britten( Sanctus du War requiem qui est une merveille ). Deezer est quand même une sacrée invention pour la découverte de musiques. J’ai le War Requiem sur un CD et ne l’écoute jamais .

Capture d’écran 2015-06-14 à 10.13.10

Pas de tennis ce matin. Pas de terrain. Grr et pourtant il faut que je bouge. Se promettre ça aussi.

bloody Mary

Capture d’écran 2012-02-09 à 10.55.36.png

Je suis presque à la fin de mon Ellroy. J’ai mis 10 ans à le lire.

Les 3 PC est un bar assez sympathique. Chaleureux pour boire une bière.

Ce qui est le moins palpitant mais le plus amusant est de regarder les tables de jeunes gens de famille. Ca se voit comme le nez au milieu du visage. Ils débarquent en voisins/ Le 17 eme chic, Villiers Monceau.

Je pense m’être déjà arrêtée sur le sujet. Ils ne sont pas si atroces que ceux que décrit Frederic Louf dans « j’aime regarder les filles » mais pas si loin. Ca sent le conservatisme à plein poumons ( pour éviter de redire nez).et la maison au Pilat

Donc hier nous papotions avec T. quand un jeune couple frais s’installa à côté. Rien à dire. Pas des hippies c’est certain, mais rien à dire. J’ai commencé à être intriguée. le garçon-gendre idéal avait un mouchoir en papier à la main et se l’appliquait sur la lèvre. Un peu de sang, rien de méchant. Mais dans son esprit tout s’arrêtait. il était crispé sur son mouchoir qui rougissait de minute en minute. Il appuyait, il appuyait en poursuivant sa conversation et regrettant probablement un mot doux de sa maman.

J’ai dit à T. -Eh regarde discret le vampire.. Quand il a vu , il a bondi: Mais c’est dégueulasse!!!. Personne n’a entendu, mais c’est vrai que ce mec en train de manger un tartare avec à la main un mouchoir rouge vif, c’était pas terrible s’il avait l’intention de poursuivre avec la fille.

A la fin, j’ai pensé dire:

—Ravie de vous avoir rencontré Mister Lee.

Mais défaitiste et pessimiste je me suis dit:

« ils doivent pas connaître Christopher Lee ».

Dehors il faisait glacial force 1000

« Heavy metal will never die » =Christopher Lee…Charlemagne (Ghost)

Il est frappé le Christopher Lee avec son groupe Metal….

Ca sort en mars.

l_772ba24fb9b145598193b185de155ef0.jpglee folk.png

Le deuxiéme sous titrage me fait vraiment rire.

En parlant de lui. Un type assis dans le métro avec des gants en latex et un livre enveloppé dans du plastique….


Retour en haut