A horse! A horse! My kingdom for a horse!

capture-decran-2016-12-26-a-10-06-56

Dans le métro ils sont montés . 4 gosses et se sont assis autour de moi. Je dirais qu’ils avaient 11 ans pas plus. j’ai demandé d’où ils venaient: Roumanie et Bulgarie. On dirait de adultes. Leur façon de se caler bien droit sur les jambes. Ils ont une cigarette dans la main . Un briquet avec une tour Eiffel dorée. Mon voisin m’asperge de parfum si on peut appeler ça comme ça; Zara. Je ne sais pas où ils ont eu ça. Ils ont un regard dur. Ne renvoient aucun sourire.  Se chamaillent , gueulent comme s’ils étaient dans une forêt. Puis commencent à grimper partout et à faire le cochon pendu. Ils bloquent les portes. Un type me dit qu’il suffirait d’une bonne claque. C’est ça , c’est ça. Pfff. Rien compris. Mais comment faire que ces bêtes sauvages trouvent leur place. Ca me semble déjà trop tard. Ils me demandent si j’ai du shit, puis passent à autre chose.

Je me dis que si tant énergie était utilisée à autre chose… C’est plus que de l’énergie. c’est du concentré d’énergie.

Un rayon de soleil.

24 décembre impec et sympa jusqu’à 4 h du matin, ce qui pour moi est rarissime. BB nous rejoint. La voisine ne monte pas nous emmerder. On les croise le lendemain matin avec des valises. Si seulement elle partait pour toujours. Le baba au rhum était une merveille. Ces vrai que tant qu’à faire autant aller carrément dans une bonne pâtisserie. Celle-ci je m’y rends exactement une fois par an. c’est la pâtisserie de Noel. On se ballade la nuit vers l’Avenue Junot. Le 24 vers 19h tout est désert. M. mange 6 huitres à la Mascotte. On passe aux A. et je vais vers mes fourneaux car nous sommes 10.

Bref. J’ai regardé le film sur la Villa Medicis qui est une vraie horreur toute conventionnelle et superficielle. Mais comment peut on filmer comme ça? Des mouvements incessants, des contre plongées. Un bêtise incroyable. C’est laid mais comme c’est laid. On se croirait dans Des racines et des ailes ou dans Ford Boyard ( le souvenir que j’en ai n’est pas très clair ). On dirait que c’est filmé par des drônes. C’est surchargé et vulgaire. Arte!! Oui! Eh ben. Hier après avoir vu le Baccalauréat , j’ai zappé sur Arte à nouveau. Un feuilleton à la noix filmé pareil. ça vire et ça volte, ça contre plonge pour rien, ça tourne. Mais merde qu’est ce que c’est que ces nuls?

Je ne sais pas qui est Laurence Thiriat mais ce serait , intéressant  de savoir pourquoi elle filme comme ça. On dirait un documentaire en tube. Le seul intêret de cela: L’exemple absolu pour les étudiants de ce qu’il ne faut pas faire.

Je me suis réinstallée mais ce matin je rame un peu niveau dessin. Texte à écrire et présentation pour le musée Picasso à préparer.

Déjeuner avec AV pour parler du livre.

LIFE et bientôt l’été

Capture d’écran 2016-06-16 à 10.57.41

Ca c’est une vraie question!

Il y avait un prêtre en soutane, seul et qui déjeunait à la terrasse des Deux Magots. J’adore les soutanes. Au point de vue de la coupe etc, mais c’est un peu bizarre car on n’en voit peu.Il y a eu ce type au téléphone dont j’ai brouillé la conversation forte et déplacée, en répondant aux questions qu’il posait. Il y a eu un type qui m’a bousculée et à qui j’ai lancé: “Ho?”

Il y a 6 types en treillis et casque et mitraillettes dans la rue des Martyrs, et un type qui a demandé au boucher une belle entrecôte pour une personne  et demi sans lever les yeux de son écran. Il y a le Monsieur qui a toujours l’air de ranger les rues qui est devenu tout tordu et la femme au chapeau indochinois qui a disparu des radars. Julian le Roumain a refait surface et Sabrina, et Mustafa etc. Pas mieux. Pas pire. Alcool , ennui et rue.

Hier on a continué le fastidieux inventaire Maeght et par la même occase j’ai écrit à l’avocat en pestant car il ne fait rien pour l’affaire MP. N’ai pas pu aller à l’ouverture de Côté Court au 104. M’ennuie un peu. Bosse sur l’expo. Prépare l’entretien.Prépare dans la tête le départ. Aller chez Marin pour le matériel, régler des trucs pénibles avant.

Passer par l’école et hop au Repenti.

J’y retournerai en Septembre ( Chaque fin aout il commence à faire froid assez tôt dans notre coin et je me dis j’y retourne ! ) car l’année va être dure alors un peu de soleil et de mer avant le retour sera bienvenu. J’espère que V. pourra venir nous rejoindre. RV le 5 sept à l’atelier avec la MR ( je ferai un AR de Lyon ). Et on redescendra illico.Enfin on verra bien.

Je travaille à a maison pour veiller au grain. Nuit difficile.

Bon…

Putain / 14 juin 1984: Vernissage de Jungles et Loups à Rome. Accidenti !!!

Capture d’écran 2016-06-16 à 14.18.11

J’appelle F. qui passe le temps que j’aille faire les photos à la MR. J’aurais dû y aller hier mais ils ne m’ont pas prévenue et ont commencer à remonter des cloisons. Pas trop. Ca va. Bouh. C’est grand quand même. Faut que je voie Benoit.

Cherche Ecossais en 150

Les journées que j’aime sont aussi celles-ci.

— Répondre aux mails avec un café à côté et que je ne finis jamais.

— Faire une liste des trucs à faire.Et dans quel ordre.( D’habitude pas de liste je vais à l’atelier point.)

1 le labo à Ourcq

2 Chez De Gilles ( ils ont des très beaux tissus , j’en pleure de ne pas savoir coudre). Ce sont des fins de rouleaux de couture et haute-couture. C’est assez cher mais très beau. Le prix moyen est 40 euros le mètre. Il y a des broderies noires dont je rêve, des alignements de cercles très simples. Ou des étoffes brillantes ( mais pas bling ). Elles lancent un scintillement – paf, puis ne bougent plus. Il y a des petits coupons de rien ( qu’ils pourraient donner zut-rien ne se perd ) et des passementeries et des boutons.

Mais pas l’écossais que je cherchais ( je pensais à notre langue et à l’ambiguité de cette déclaration: Chercher un Ecossais…). L’écossais , c’est super difficile. Ou trop triste ou criard. Bon. J’abandonne et en plus ils ferment à midi. J’achète une drôle de matière avec des sortes de poils-fils verdâtre.

“Je repasse à 14h”, dis-je en sachant que je n’aurai pas le courage, et que je vais me débrouiller autrement.

Il me faut quelque chose d’un peu voyant , car les autres costumes sont en lin, ou noirs ou écrus ou gris.

( J’écoute Lucio Dalla )

J’achète un Pan Bagna ( écrit Bagniat ) et me dis que c’est dégueu, enfin que celui ci est dégueu. Vu son poids. Un pavé.Pourquoi ne me suis-je pas assise devant une soupe quelque part?

Ca n’aurait pas changé grand-chose.

Après… Weber Métaux. Je suis en extase devant les cotes de maille. C’est drôlement beau ces matières si fines parfois. C’est hyper cher. les gants magnifiques, 150 euros le gant HT.

Je décide de repasser à la maison, avant d’attaquer les marchands d’Anvers ( Reine et j’en passe, Sacré coupons) Avant j’étais passée rue de la Verrerie chez je ne sais plus quel fripier. Je déteste l’odeur qu’il y a là dedans et un monde fou. Avant j’adorais m’habiller comme ça. Il y a des beaux vêtement parfois. Mais tout est lourd. Les vestes , les manteaux…. Je prends un manteau de fourrure que j’avais repéré pour récupérer les manches. Il me plait.

Bon, maison, mail , un coca et vélo-sac à dos Saint-Pierre. Toujours pas d’écossais ni d’Ecossais d’ailleurs. Des gens qui réfléchissent, hésitent, choisissent des trucs atroces. Je veux 2 mètres de noir et suis derrière une fille qui prend 10 fois un mètre de tissus de différentes couleur. Le vendeur n’en peut plus. Moi non plus.

En ces 10 ans de blog il doit bien y avoir un couplet sur le Marché Saint Pierre et ses Freaks. J’aime bien. J’écoute, je regarde. Ca me change de la corderie d’hier !!! Des drisses, du chanvre, des poulies , des trucs de rappel, des mousquetons, des sangles et tout cela rue de L’Evangile. Enfin c’est déclaré là, mais en vrai ce n’est pas là. Infernal à trouver. Je hurle dans la voiture.

Puis dossier Rome pour C. La villa est devenu un hôtel et je tente une réservation pour Camille.Y passer 3 semaines serait difficile ( fini le temps où les pensionnaires pouvaient y retourner -moi 3 nuits en 30 ans). Il y a eu certains abus. Les mecs qui rappliquaient pour Juillet avec les enfants!!!!

Bon j’ai eu de la chance: Roberta fille d’Efizio et la fille de Luigi !!! Yes.

A manggiare. A Magna

Salon du dessi aussi. Suis passée au Vernissage.

Ce matin. Encore un mail de Roberta qui me dit que les anciens pensionnaires ne peuvent plus se promener seuls dans la Villa mais qu’il faut suivre la visite guidée avec les touriste. On rêve. Je sens que s’il me lit toujours cette nouvelle fera plaisir à R. Nan mais c’est dingue ça. Le fils de Saïd , même tarif. Quand on sait qui était Saïd on a honte que son fils soit traité de la sorte .

Hop en route pour Châlon

ENNUI

Je déteste ce moment de la Toussaint avec son temps de la Toussaint. On cherche quelqu’un, ya personne. On va à la poste et il y a un papier ( de plus en plus fréquent): Nous sommes fermés pendant une demi heure???

Je feuillette un journal, lis une lettre de Mauriac adressée à Jacques Chazot, picore Renoir et son cinéma. Ca s’appelle s’emmerder ce que je fais.

Je reprends le blog 2004-2009, en enlevant les images .Tous les liens sont rompus. Ce n’est pas très grave mais c’est moche ces points d’interrogation, ça fait jardin abandonné.

Là, quelques lucioles, le mégot que Balthus a dédicacé à Efisio, et un mot trouvé chez Efisio

Pas de saison “le déjeuner du 15 août”

Pranzo di ferragosto/ Gianni di Gregorio ( dans le coffret des DVD Cesarisables )

Je reste un peu sur ma faim. J’aime beaucoup le début, la lecture des 3 mousquetaires, et l’histoire qui est singulière.

J’aime bien ce film mélancolique, mais il y manque je ne sais quoi. C’est un peu… boiteux.

C’est probablement ce qui fait aussi son charme.

A la fin on a bu un paquet de bouteilles de vin blanc ( comme dans la nuit de l’iguane!!!)( et ce qui n’est pas pour me déplaire )

200912201914.jpg

  

J’ai comme l’impression que Gdi G a tourné des choses qu’il n’a pas gardées. Montage-dommage ????

Hum

Image 3.png

………………………………………………………………………………………………………………………………

Vous serez notre guide

dans la ville splendide

et nous irons partout

nous visiterons tout




…………………………………………………………………………………………………………………………….

Retour en haut