Pas trop le temps

Bouffes du Nord

Wims et Carmelo Bene

Jacques Taroni

Macbeth

puis avec plaisir retour en métro avec A.H

Blabla pas le temps/

Image 2.png

Mais drôle de trouvaille que les exercices de désignation de Decroux sur You tube.

Je me délecte de ces images en repensant à cette jeune femme qui n’a pas trop ri de se voir « désignée » par moi.

Oh lalalalalalalalalal

++ tard pour Macbeth

G. pas là

la dame qui tousse

J.Marc

Pinocchio au retour

Unglee et coca cola

Image 3.png

Je pars demain

aRman suite

Ne voulant pas rester bloquée sur mes positions, je vais visiter les trois sites conseillés par un aimable internaute.

Nom d’une pipe. leur point commun ( et je ne parle pas encore de l’oeuvre) c’est d’être plus laids les uns que les autres . Terrifiant ces mises en page, lettres de couleur etc…. Quant aux oeuvres, c’est terrible d’en voir tant.

Quant aux histoires d’héritage qu’ils se demmerdent!!!!!

« Messieurs a-tten- ti -on!! A-tten- ti -on ! »

conseils de lecture

Une personne m’envoie des suggestions de lecture sur Arman; me faisant subtilement comprendre que je suis passée à côté!!! Je souris.

je les offrirai à P.Z ( hahah)

On ne peut rien à l’ennui qui vous prend en regardant certaines oeuvres. ( même si on connaît le contexte et l’artiste et Restany etc )

Tiens ça me rappelle cette émission Strip-Tease sur les Nahon. Personne n’était sorti indemne. de Louis Cane à Arman en passant par César. Tous pathétiques et ridicules ( ridiculisés…)

Ca avait fait du bruit…

CHICOCHOC Mais où sont les vrais monstres?

Ca fait un moment que je déteste l’antivol que j’ai acquis il y a peu. Il tire-bouchonne comme la queue des petits cochons et me hérisse dès que je dois m’en servir.

En parlant « d’hérissonnement », l’expo chez Templon, de O.Jaune où je suis allée par hasard. On a fait Berk et on s’est sauvés . Tout le monde était émerveillé. « ‘C’est trop laid c’est si beau! »

La laideur en art ne veut rien dire, ni le goût , ni la beauté.

J’ai pensé dès que je suis entrée à des représentations pseudos monstruo-religieuses, léchées et bien à l’huile…

Mais ce spectacle de monstruosités clinquantes à l’obscénité de pacotille m’emmerde plus qu’il ne me choque …

Suis allée sur le site pour ne pas être idiote. Travail, savoir faire, académie et dextérité. Oui sans doute. sais pas.

Encore une fois ça sent la tripe, l’ imagination pesante.

J’aime les poisons raffinés et les tortues incrustées de pierres précieuses, les monstres d’autant plus monstrueux qu’ils ne sont pas repérables comme tels.

Ou carrément les monstres de fêtes foraines, bien hideux et bien drôles, énormes ,pantagruéliques, plus hideux que la laideur mais qui n’oublient jamais de grimacer et de rire., carnavalesques, énormes.

Pas faits pour choquer avant de passer à table histoire d’avoir des trucs à se dire quand on a fini de parler du canapé ou de l’expo-film-concert-coiffeur-magasin-maison-voyage-politique-délicieux….

The hedge hog = Le hérisson

To hog the lime light= Tenir la vedette. C’est bien ce que je disais…

201011262111.jpg

Moi en hérisson ( Hedge hog ) malheureux


C’est décidé je vais ajouter une catégorie LN grogne



Retour en haut